Créer une entreprise en tant qu'étranger

De plus en plus d’entrepreneurs étrangers souhaitent s’établir en Suisse. Les possibilités de créer une société divergent cependant selon le lieu d’origine du fondateur.

Pour la création d'entreprise par des ressortissants étrangers, la Suisse suit un système dual. Les ressortissants d'Etats membres de l'UE /AELE peuvent profiter de l'accord sur la libre circulation des personnes. Quant aux ressortissants des Etats tiers, ce sont principalement les plus qualifiés qui sont acceptés.

Ressortissants des Etats membres de l'UE/AELE

Tous les ressortissants d'Etats membres de l'UE/AELE peuvent exercer une activité indépendante (avec des dispositions spécifiques pour les ressortissants croates).

Frontaliers

Les frontaliers ressortissants des Etats membres de l'UE/AELE peuvent créer une entreprise et exercer une activité indépendante en Suisse. Ils sont donc soumis aux mêmes conditions que les ressortissants d'Etats membres de l'UE/AELE.

Les ressortissants d'Etats tiers se voient accorder une autorisation frontalière uniquement s'ils disposent d'une autorisation de séjour à long terme dans un Etat voisin et s'ils sont résidents depuis au moins six mois dans la zone frontalière de cet Etat voisin.



Informations

Dernière modification 26.06.2020

Début de la page

easygov Logo et lien vers le portail en ligne pour les entreprises
https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/savoir-pratique/creation-pme/creation-entreprise/ressortissants-etrangers.html