Politique PME: formation professionnelle

Les PME suisses nécessitent une main-d’œuvre qualifiée. La Confédération s’engage fortement en faveur de l’apprentissage et de la formation continue.

La prospérité de l'économie suisse dépend fortement de la qualité de sa main-d'œuvre. Afin d'assurer son renouvellement, la Confédération s'engage pour une formation professionnelle de haut niveau et une offre suffisante en places d'apprentissage. Ainsi, elle encourage les entreprises, en particulier les PME, à former des apprentis et participer activement au perfectionnement des employés.

Les PME qui s'engagent en faveur de la formation professionnelle en profitent à plus d'un titre:

  • Avantages économiques. Une étude de l'Université de Berne montre que deux tiers des apprentissages génèrent un bénéfice net déjà durant la formation. Pour le tiers restant, l'investissement est rentabilisé rapidement si l'entreprise continue d'employer les personnes formées. Quant à la formation continue, elle rapporte aussi: les nouvelles compétences acquises par les collaborateurs sont immédiatement applicables dans l'entreprise.
  • Prestige auprès du public. L'entreprise éveille de la sympathie et de la reconnaissance auprès du publique. Elle permet aux jeunes apprentis de prendre goût à la vie professionnelle en leur offrant des possibilités de développement.
  • Jeunesse et dynamisme. Les personnes en formation connaissent les dernière tendances, remettent en question les vieilles habitudes et apportent des idées fraîches à l'entreprise.
  • Investissement dans l'avenir. Les personnes bien formées aujourd'hui sont celles qui constitueront les meilleurs professionnels et cadres de demain. L'entreprise transmet sa culture et son savoir-faire à une nouvelle génération.

Le système dual de la formation professionnelle, une spécialité suisse, joue un rôle majeur dans la stabilité sociale et la prospérité économique du pays, contribuant notamment à maintenir un taux de chômage faible. Il est crucial que les PME, qui représentent l'écrasante majorité des entreprises en Suisse, participent à la pérennisation de cette longue et précieuse tradition.

Le Secrétariat d'Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation

Le Secrétariat d'Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation (SEFRI) garantit une offre variée et perméable en matière de formations initiale et de formation continue. Il s'engage conjointement avec les cantons, les associations professionnelles et les partenaires sociaux afin de fournir des places d'apprentissage en nombre suffisant, ainsi qu'une formation professionnelle initiale en accord avec son époque.

Le SEFRI soutient en outre la maturité professionnelle et défend une offre attractive, qui s'étend des écoles professionnelles aux hautes écoles spécialisées, en passant par les brevets fédéraux. L'innovation est tout particulièrement encouragée, à l'image des nouveaux métiers ou des méthodes de formation inédites. Parallèlement, le SEFRI veille à harmoniser ses formations avec celles proposées à l'étranger.

Les initiatives du SEFRI

Pour favoriser la création de main-d'œuvre qualifiée, le Secrétariat d'Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation a lancé différentes initiatives.


Abonnez-vous à notre newsletter gratuite pour rester constamment à la page (inscription en haut à droite).


Informations

Dernière modification 13.02.2015

Début de la page

https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/politique-pme/formation-professionnelle.html