Les opportunités de l’intelligence artificielle

banner-intelligence-artificielle

Par sa capacité de traitement des données, l’intelligence artificielle offre de nouvelles opportunités aux entreprises suisses.

Définition et exemples d’applications

L’Intelligence artificielle (IA) vise à imiter les capacités de réflexion humaine. Elle désigne l’ensemble des technologies et des théories permettant de simuler l’intelligence humaine. Ainsi, contrairement aux programmes informatiques classiques, l’IA peut traiter et analyser d’énormes quantités de données (Big Data).

L’intelligence artificielle émerge dès les années 1950 grâce au mathématicien Alan Turing qui inculque en premier une forme d’intelligence aux ordinateurs. Depuis, l’IA progresse constamment puisqu’elle apprend de l’expérience selon le principe du "machine-learning". Cette méthode d’apprentissage par l’erreur équivaut à une formation continue: plus la base de données est large, plus l’IA peut en tirer des leçons et affiner ses résultats, ce qui lui permet par la suite d’analyser et de résoudre des problèmes complexes, voire d’être prédictive.

Google, Microsoft, Facebook, toutes les grandes entreprises utilisent aujourd’hui l’intelligence artificielle. La reconnaissance vocale connait par exemple un véritable succès ces dernières années. Les "chatbot" (ou dialogueurs) tels que Siri, Google Assistant, Alexa, écoutent et traduisent le langage naturel humain pour engager une recherche à travers la base de données et formuler une réponse via une synthèse vocale. Certaines IA servent aussi au contrôle à distance des appareils, à l’instar des aspirateurs intelligents, des voitures autonomes ou des montres connectées. La reconnaissance faciale ou la gestion automatique d’un réseau (eaux, feux de circulation, éclairage public, etc.) constituent d’autres exemples d’utilisation.

Depuis l’invention du concept dans les années 1950, l’IA fait craindre l’obsolescence de l’être humain. L’intervention de personnes demeure toutefois indispensable pour programmer la machine, introduire les bons critères, lui "poser les bonnes questions". Pour que l’IA ait une vraie utilité, une coopération avec l’homme s’avère donc indispensable. Le cabinet PwC a d’ailleurs souligné en 2018 que le développement de ces technologies devrait supprimer autant d’emplois qu’il n’en créera.

Opportunités pour les entreprises suisses

Aujourd’hui, une personne utilise l’IA près de 220 fois par jour. Cette fréquence augmentera à 4'800 fois par jour en 2025 selon l’enquête "Data Age 2025" réalisée en 2017 par l’entreprise de conseil en technologies de l'information IDC. De l’évaluation des risques financiers à l’aide pour les diagnostics médicaux, l’IA touche toutes les branches. Néanmoins, seule 1 société sur 5 s’attend à ce que l’IA s’applique à son industrie, souligne le rapport "Intelligence artificielle" publié en 2018 par Swisscom.

Le virage technologique de l’IA peut représenter un gain d’efficacité important pour les entreprises puisqu’elle est capable de trier de nombreuses données rapidement, mais aussi de les organiser et de les rendre durablement utilisables. Elle permet également d’offrir une réponse rapide et personnalisée aux clients, tout comme de prévoir les potentiels achats d’un consommateur sur internet.

Pour aller plus loin

"L’intelligence artificielle: Enquête sur ces technologies qui changent nos vies", Enki Bilal, Laurence Devillers, (2018), Editions Flammarion.

"3 minutes pour comprendre 50 avancées majeurs de l’intelligence artificielle", Luis de Miranda, (2019), Editions Le Courier du Livre.

"L’intelligence artificielle pour les nuls", John-Paul Mueller, Luca Massaron, (2019), Editions First Interactive.


Informations

Dernière modification 17.06.2020

Début de la page

des nouvelles intéressantes et de précieuses informations pour les créateurs d'entreprise et les entrpreneurs.
https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/faits-et-tendances/intelligence-artificielle.html