Le Cloud computing se fait une place dans les PME

banner-cloud-computing

De plus en plus utilisé par les entreprises, le cloud computing permet de stocker de grands volumes de données sur des serveurs externes et sécurisés.

Définition et exemples d’applications

Le cloud computing désigne le stockage et l’accès aux données par l’intermédiaire d’internet, plutôt que via le disque dur d’un ordinateur. Ce "nuage informatique" correspond à une infrastructure à distance (serveurs, disques durs, réseaux ou data center) qui peut être louée ponctuellement par les entreprises.

Le cloud computing permet d’héberger des applications, de mutualiser des logiciels ou encore de travailler de manière collaborative en partageant des informations et applications. Pour le grand public, les services les plus connus sont ceux des géants comme Google Drive, Dropbox, Microsoft Onedrive ou Apple iCloud, sur lesquels les utilisateurs peuvent stocker leur documents, leurs photos ou encore leur musique sur le réseau, mais il existe également des offres de cloud spécialisées pour les affaires. Une variété d’entreprises suisses propose ces services aux PME souhaitant confier leurs données.

Opportunités pour les entreprises suisses

La Suisse s’affirme comme le 3ème pays le plus attractif pour l’installation de data centers, après l’Islande et la Norvège. En 2018 selon Vigiswiss, le pays dénombrait 74 data centers, dont 25 dans la région zurichoise.

L’outsourcing sur le cloud intéresse de plus en plus les entreprises puisqu’il s’avère souvent moins coûteux que la gestion interne des données. Une PME qui ne possèderait pas les ressources nécessaires n’est ainsi pas obligée d’investir dans un parc informatique, et bénéficie d’un accès simple aux documents, ce qui est particulièrement utile pour des postes temporaires. Cette sous-traitance permet également d’avoir une certaine flexibilité vis-à-vis des changements, l’espace de stockage, la durée d’adhésion et le nombre d’utilisateurs pouvant être ajustés en fonction des besoins. En outre, la confidentialité est souvent mieux assurée par un prestataire professionnel.

Néanmoins, le cloud étant par définition partagé, il reste conseillé de conserver à l’interne les données les plus sensibles. Le stockage sur le cloud implique, en outre, une dépendance vis-à-vis du fournisseur.

Pour aller plus loin

"La gestion des processus d’affaires sur l’informatique de nuage", Fodil Belghait (2018), Editions Presses Académiques Francophones.

"Cloud Computing – Sécurité, gouvernance du SI hybride et panorama du marché", Guillaume Plouin (2016), Editions Dunod.

"Big data et cloud, Stockage et traitement de données du futur", Guy Chesnot (2017), Editions Vuibert.

Article du Portail PME "Guide du cloud computing" (2019)


Informations

Dernière modification 26.03.2020

Début de la page

des nouvelles intéressantes et de précieuses informations pour les créateurs d'entreprise et les entrpreneurs.
https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/faits-et-tendances/cloud-computing.html