Organismes réalisant les audits et certifications

Lorsqu’une entreprise introduit un système de management et qu’elle souhaite faire attester sa conformité ou vérifier la conformité d’un produit, elle doit se soumettre à un audit effectué par organisme tiers indépendant. Il en va de même pour les personnes qui veulent faire attester leurs connaissances et leurs compétences.

Ces audits sont effectués par des organismes de certification. Les personnes physiques chargées de procéder aux vérifications sont appelées "auditeurs". La première certification s’effectue habituellement par un audit initial. Selon le type de certification dont il s’agit (systèmes de management, personnes ou produits, procédés et services), l’audit initial est suivi d’audits de surveillance réalisés à intervalles réguliers (généralement annuels) pendant la période de validité de la certification. Si une certification doit être maintenue au-delà de sa période de validité, celle-ci doit être reconduite par un audit de renouvellement avant son échéance.

Dans certains domaines, la loi ou le marché peuvent exiger des organismes de certification qu’ils soient accrédités pour leur activité.

L'accréditation sous-entend la reconnaissance formelle de la compétence technique et organisationnelle d'un organisme à fournir un service spécifique tel que décrit dans le champ d’application de l’accréditation. En Suisse, les accréditations reconnues à l’échelle nationale et internationale pour les organismes de certification sont exclusivement octroyées par le Service d’accréditation suisse SAS (www.sas.admin.ch).

Bases de la certification

L’évaluation de conformité réalisée dans le cadre d’une certification (d’un système de management, d’une personne ou d’un produit, procédé ou service) s’effectue toujours sur la base de critères d’exigences prédéfinis. Ces critères peuvent exister sous la forme d’une norme, d’une loi, d’une ordonnance ou d’une autre spécification technique. Les critères promulgués par des organisations, entreprises ou personnes privées sont appelés "programmes de certification de droit privé", et ceux qui sont promulgués par des organismes de normalisation ou des autorités sont appelés "programmes de certification normatifs" (ou "de droit public").

Source: Service d'accréditation suisse SAS, dernière modification: 29.06.2016


Abonnez-vous à notre newsletter gratuite pour rester constamment à la page (inscription en haut à droite).


Informations

Mot-clé

Organisme de certification
Organisme tiers externe qui effectue des contrôles de conformité et octroie les certificats et attestations de conformité correspondants.

Dernière modification 28.10.2019

Début de la page

https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/savoir-pratique/gestion-pme/certification-normalisation/organismes-certification-inspection.html