Open Government Data: transformer les données publiques en or

La Suisse encourage et facilite le libre accès aux données produites par les administrations ainsi que leur utilisation. Objectif: faire émerger une économie de l’information ouverte et prospère. Les entreprises peuvent en profiter.

Les administrations publiques suisses collectent de nombreuses informations, qu’il s’agisse de données statistiques, géographiques, environnementales ou encore météorologiques. Or celles-ci peuvent être intéressantes à exploiter par des tiers. C’est dans cette optique qu’est né le projet Open Government Data (OGD), dont l’objectif est de rendre toutes ces informations librement réutilisables.

Le portail opendata.swiss, mis en ligne en février 2016, permet aux administrations et à d’autres organisations investies d’un mandat étatique de mettre à disposition du public des données. Cette plateforme remplace le projet pilote opendata.admin.ch. Elle est administrée par les Archives fédérales et compte parmi ses partenaires des offices fédéraux, des cantons ou encore la Chancellerie fédérale.

Création de valeur

Le portail opendata.swiss est l’une des mesures clés de la stratégie du Conseil fédéral 2014-2018 en matière de libre accès aux données publiques en Suisse. Les autorités sont parties du constat que le volume de données augmente de manière exponentielle depuis l’avènement d’internet et que celles-ci présentent un potentiel durable de création de valeur. C’est d’autant plus vrai pour les données des administrations, qui sont de grande qualité.

L’accès libre et illimité à ces informations doit permettre aux citoyens de mieux comprendre l’action du gouvernement et de l’administration, aux administrations de mettre en place de nouvelles formes de collaboration, aux scientifiques et aux chercheurs de réaliser des études débouchant sur des résultats inédits, aux consommateurs de faire des choix éclairés, aux entreprises de concevoir des produits et services innovants.

Objectif triple

Trois objectifs principaux ont été définis dans la mise en œuvre de l’OGD:

  1. Libération des données publiques. Les informations sont offertes au public dans des formats ouverts et lisibles par les ordinateurs en vue de leur libre réutilisation. Les conditions juridiques, organisationnelles, financières et techniques de la production de données dans les administrations sont adaptées afin que l’OGD n’engendre pas de surcroît de travail ("open data by default").
  2. Publication coordonnée des données publiques. Un portail (opendata.swiss) est mis en place pour centraliser et faciliter la recherche et la libre utilisation des données par le public.
  3. Etablissement d’une culture du libre accès aux données publiques. La Confédération soutient l’utilisation des données grâce à des conditions d’utilisation souples, uniformes et facilement compréhensibles, en accompagnant les fichiers mis en ligne de descriptions et via d’autres mesures de communication. Un dialogue régulier est entretenu avec le public en vue de faire émerger une culture participative et novatrice du libre accès numérique.

Une plateforme en plein essor

A la mi-octobre 2016, plus de 1’500 jeux de données avaient déjà été publiés sur la plateforme opendata.swiss par une trentaine d’organisations, dont les Chemins de fer fédéraux (CFF), plusieurs offices fédéraux, des cantons, la Ville de Zurich ou encore des bibliothèques. Les informations touchent à des thèmes aussi divers que le logement, la criminalité, l’éducation, la science ou la santé. Les entreprises privées peuvent réutiliser les données gratuitement à titre commercial. Des exemples d’applications figurent d’ailleurs sur le site.

Le développement du portail se poursuivra. De nouvelles organisations y participeront. De nouveaux jeux de données viendront aussi régulièrement l’enrichir. Un guide a été élaboré à l’intention des fournisseurs de données:

Etes-vous prêts à publier des données en libre accès?

Il est possible de suivre les actualités du portail opendata.swiss via le site internet ou le compte Twitter des Archives fédérales. 

Source: Stratégie Open Government Data 2014-2018 du Conseil fédéral.


Informations

Dernière modification 26.10.2016

Début de la page

https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/politique-pme/developper-la-cyberadministration/open-government-data.html