Comment exploiter la méthode EBIT?

Cette méthode calcule la valeur de l’entreprise en fonction du rendement net avant intérêts et impôts.

Beaucoup d'experts travaillent avec la méthode EBIT (Excedent Before Interest and Taxes). Elle se fonde sur le rendement net avant intérêts et impôts. A l'achat d'une entreprise, les investisseurs professionnels payent souvent 5 voire 7 fois la valeur EBIT, voire plus, pour autant que l'entreprise génère régulièrement un rendement sur fonds propres (RDI) de 12% au minimum et que la croissance du bénéfice soit saine. La valeur inférieure est utilisée pour des entreprises affichant jusqu'à CHF 10 millions de chiffre d'affaires annuel, la valeur supérieure pour des entreprises dépassant les 20 millions de chiffre d'affaires annuel. Vient s'ajouter, le cas échéant, une indemnité pour les avoirs non indispensables à la bonne marche de l'entreprise.

La méthode EBIT fournit une image très réaliste. Elle ne convient cependant que pour des entreprises stables, car des sociétés jeunes ou en forte expansion ne font en général pas encore de bénéfices tangibles sur lesquels baser le calcul.


Abonnez-vous à notre newsletter gratuite pour rester constamment à la page (inscription en haut à droite)


Dernière modification 14.08.2015

Début de la page

https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/savoir-pratique/succession-cessation-d-activite/transmission-entreprise/evaluer-l_entreprise/exploiter-la-m%c3%a9thode-ebit.html