Définition de la valeur de rendement

La méthode de la valeur de rendement consiste à calculer la valeur d’une entreprise en escomptant les bénéfices futurs avec un taux de capitalisation adapté à la date déterminante pour l’évaluation.

Dans le cadre de la méthode de valeur de rendement, on considère une entreprise comme un investissement. L’attention se concentre donc uniquement sur les bénéfices futurs que la société réalisera, sur les risques associés ou sur les prévisions de rendement. L’actif d’exploitation n’est considéré que comme un moyen de réaliser des bénéfices et aucune valeur propre ne lui est attribuée.

Pour calculer la valeur de rendement, les bénéfices de l’entreprise sont estimés pour les 2 à 5 prochaines années à partir du jour d’évaluation. Il est important de souligner qu’il s’agit ici de bénéfices ajustés. Les produits et charges extraordinaires et hors exploitation, ainsi que les salaires non conformes au marché doivent être corrigés. Les bénéfices d’exploitation ajustés sont escomptés à l’aide d’un taux de capitalisation correspondant à une prévision de rendement adaptée au risque de cette entreprise spécifique. Si l’entreprise dispose d’actif non indispensable à l’exploitation (par ex. des immeubles externes à l’entreprise ou des liquidités excédentaires), celui-ci sera évalué séparément, puis additionné à la valeur de rendement calculée.

S’il on fait abstraction d’une planification détaillée des exercices futurs, on peut procéder à un calcul simplifié de la valeur de rendement. Pour ce faire, un bénéfice d’exploitation durable est estimé, puis escompté avec le taux de capitalisation:

    Bénéfice d’exploitation durable * 100
Valeur de rendement = ---------------------------------------------------------------
     Taux de capitalisation

En règle générale, l'évaluation des futurs rendements se fonde souvent sur le bénéfice d'exploitation moyen ajusté des 3 dernières années. Au moment de leur calcul, les résultats annuels sont ajustés sur la base des dépenses et rendements hors exploitation, étrangers à la période et extraordinaires ainsi qu'avec un salaire d'entrepreneur objectif.

Le taux de capitalisation se calcule comme suit, sachant que les chiffres correspondants peuvent varier en fonction de la taille, du secteur et des circonstances individuelles de l’entreprise:

  • Taux d’intérêt sans risque: 1,5%
  • Prime de risque du marché: 4% à 5%
  • Taux pour les petites entreprises: 1% à 3%
  • Taux pour non-liquidité: 1% à 3%
  • Taux pour risque spécifique à l‘entreprise: au cas par cas (généralement entre 1% et 10%)

Le calcul du taux de capitalisation, notamment dans le domaine des risques spécifiques à l’entreprise, nécessite une évaluation subjective de plusieurs facteurs tels que la position sur le marché, le risque clients, le risque fournisseurs, les risques personnels, etc. Compte tenu du fait que même le plus petit des changements apportés au taux de capitalisation peut grandement influencer la valeur de rendement, il n’est pas surprenant que ce point fasse l’objet de nombreux débats.

Source: KMU Diamant Consulting AG – Unternehmensbewertung, interview du 31.05.2015.


Abonnez-vous à notre newsletter gratuite pour rester constamment à la page (inscription en haut à droite).


Dernière modification 26.08.2016

Début de la page

https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/savoir-pratique/succession-cessation-d-activite/transmission-entreprise/evaluer-l_entreprise/valeur-de-rendement.html