Que faire en cas de risque de défaut de paiement?

Comment inclure les pertes sur débiteurs dans la comptabilité? On distingue les pertes définitives des pertes encore incertaines. Explications.

En pratique, les factures sont rarement payées dans les délais. Il arrive même qu'il faille totalement renoncer à son dû, par exemple lorsqu'un client est insolvable. D'un point de vue de comptable, ces pertes sur débiteurs sont traitées différemment, selon qu'il s'agisse d'une perte définitive ou d'une perte à envisager.

  • Si la perte est définitive, le montant exigé est directement amorti sur les postes débiteurs, par un compte de charges spécial: "pertes sur débiteurs".
  • Si le paiement est simplement incertain, vous devez estimer le risque de perte à la fin de l'année et l'amortir directement par le compte ducroire et/ou par le compte de pertes sur débiteurs.

Le compte ducroire est un compte de correction de valeur pour les défaillances de paiement estimées. Le fisc consent aux débiteurs du pays un ducroire officiel forfaitaire de 5% des postes débiteurs (c'est à dire des factures ouvertes); pour les débiteurs étrangers, 10%. En pratique, l'autorité fiscale de la plupart des cantons accorde 10% sur tous les postes débiteurs.


Abonnez-vous à notre newsletter gratuite pour rester constamment à la page (inscription en haut à droite).


Informations

Dernière modification 13.08.2015

Début de la page

https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/savoir-pratique/finances/comptabilite-et-revision/insolvabilite-clients.html