Comment optimiser sa déclaration fiscale

Le propriétaire de l'entreprise peut moduler sa facture fiscale en jouant sur le rapport entre son salaire et le bénéficie de la firme. Explications.

Dans une certaine mesure, il est possible de procéder à une optimisation fiscale en modulant entre le revenu privé (salaire du propriétaire de l'entreprise) et le bénéfice de l'entreprise: si l'entreprise fait une perte que l'on peut prévoir ou si elle se trouve dans une phase de progression ralentie, il peut être judicieux de réduire ses propres prélèvements (salaire, dividendes, intérêts, etc.).

Conséquence: l'entrepreneur paie moins d'impôts en tant que personne privée, vu que son revenu diminue. En outre, l'entreprise ne passe pas en zone déficitaire et peut ainsi éviter de donner une mauvaise impression à l'extérieur. Les prélèvements privés plus bas attestés doivent cependant être en relation crédible avec le développement de la fortune et du train de vie.

Inversement, si on prévoit que l'entreprise va faire du bénéfice, un entrepreneur peut augmenter son revenu privé. Il paie certes un peu plus d'impôts au privé, mais le montant des bénéfices imposables de l'entreprise diminue.

Des salaires massivement augmentés ne sont pourtant pas admis par les autorités fiscales. Ils sont considérés comme des versements occultes de bénéfice et sont décomptés comme bénéfices supplémentaires de l'entreprise. Pour éviter de telles difficultés, les rémunérations salariales doivent demeurer dans la moyenne habituelle pour la branche et être raisonnablement proportionnées aux capacités financières de l'entreprise.

Dernière modification 13.08.2015

Début de la page

https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/savoir-pratique/finances/impots/non-imposition/optimiser-declaration.html