Protection de la personnalité, harcèlement et mobbing: les devoirs de l’employeur

Il revient à l’employeur de protéger ses employés du harcèlement physique, sexuel et psychique au travail. Le mot d’ordre est l’intransigeance.

Un employeur ne doit laisser aucune chance à l'atteinte à l'intégrité de la personnalité au sein de son entreprise. Non seulement il n'a pas le droit d'abuser de son propre pouvoir sur ses employés, mais il doit aussi s'engager à les protéger de toute agression ou discrimination possible de la part d'autres collaborateurs.

Les violences ou menaces de violences physiques et psychiques, pour n'importe quelle raison, doivent être prévenues et combattues. Les cadres sont tenus de donner des directives claires à ce sujet, et ce pour le bien de tous. Une entreprise minée par des conflits internes tels que harcèlement et mobbing (violence psychique) en ressentira les répercussions négatives aussi au niveau de la productivité.


Abonnez-vous à notre newsletter gratuite pour rester constamment à la page (inscription en haut à droite).


Informations

Dernière modification 04.04.2018

Début de la page

https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/savoir-pratique/personnel/sante-securite/harcelement-mobbing.html