Assurances indemnité journalière, en cas d'incapacité de gain et en cas de perte de gain

Les entrepreneurs doivent s’occuper des assurances sociales pour eux-mêmes et d’éventuels collaborateurs. Point sur l’assurance indemnité journalière et l’assurance en cas d'incapacité de gain et en cas de perte de gain.

Il est conseillé aux entrepreneurs de contracter une assurance indemnité journalière car elle couvre la perte de gain en cas de maladie. Il est également conseillé de contracter une assurance en cas d'incapacité de gain. Après expiration de l'assurance indemnité journalière (après deux ans), elle garantit une rente conforme.

Les entrepreneurs sont tenus, en cas de maladie, de continuer à rémunérer leurs employés pendant un certain temps. La durée de cette rémunération n'est pas fixée par la loi, mais la jurisprudence fixe une durée minimale de 3 semaines durant la 1ère année de service. Du reste, elle se base sur les échelles dites de Berne, de Bâle et de Zurich.

Les employeurs peuvent couvrir ce risque auprès des caisses-maladie ou des assurances. La moitié des primes peut être facturée au personnel.

Dernière modification 13.08.2015

Début de la page

https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/savoir-pratique/personnel/gestion-personnel/obligations-employeur/assurances-sociales/assurances-perte-gain.html