Principaux réseaux sociaux et leurs particularités

Il existe de nombreux réseaux sociaux, qui s’adressent à des publics différents en fonction de leur zone géographique, de leur âge ou encore de leurs intérêts.

Apparus dans les années 2000, les réseaux sociaux symbolisent l'émergence du "web 2.0", un mode d'utilisation d'internet qui met l'accent sur la participation active de ses utilisateurs.

Perçus au départ comme une mode éphémère ou comme des plateformes réservées exclusivement aux plus jeunes générations, les réseaux sociaux sont devenus en quelques années incontournables et rassemblent désormais toutes les couches de la population. Ces communautés virtuelles représentent un grand nombre de clients potentiels pour les entreprises.

Les réseaux sociaux sont nombreux mais partagent généralement un certain nombre d'options communes:

  • La possibilité de créer un compte ou profil comportant un certain nombre d'informations personnelles.
  • La possibilité de partager ces informations, ainsi que des photos et des vidéos avec la communauté virtuelle.
  • La possibilité d'ajouter des membres du réseau à sa liste d'"amis" ou de "suiveurs".
  • La possibilité de créer un groupe, une page, et de créer et administrer des événements.
  • La possibilité d'utiliser des applications créées par des éditeurs annexes.

Si le réseau social le plus connu et le plus utilisé aujourd'hui est sans conteste Facebook, d'autres pionniers avaient tracé la voie avant lui, avec des succès variables. Certains (comme MySpace) ont survécu jusqu'à nos jours, tandis que d'autres ont pratiquement disparu ou sont destinés à des marchés de niche. Aperçu des principaux acteurs.

Facebook

Réseau social le plus utilisé, il rassemblait 864 millions d'utilisateurs actifs quotidiennement dans le monde en septembre 2014, selon les statistiques de Facebook. La Suisse comptait 3,4 millions d’utilisateurs actifs fin 2014, soit près de 40% de la population, selon l'agence Bernet PR.

Créé en 2004 par Mark Zuckerberg, un étudiant de Harvard, le site était au départ destiné exclusivement aux étudiants de cette université, avant de s'étendre aux autres universités américaines. Il est ouvert depuis février 2006 gratuitement à toute personne de plus de 13 ans possédant une adresse électronique valide. En quelques années, ce réseau social est devenu le plus grand de la planète jusqu'à faire son entrée en Bourse en mars 2012.

La particularité principale de Facebook et qui est probablement la raison de son succès phénoménal réside dans le fait que ses utilisateurs s'y enregistrent sous leur vraie identité. Ce paramètre, complètement nouveau dans l'univers d'internet qui privilégiait auparavant l'anonymat, a donné un avantage considérable au réseau. Sur cette plateforme, les gens se regroupent en devenant "amis" avec leurs connaissances, leurs collègues ou les membres de leur famille qu'ils retrouvent sous leur vrai nom.

Les utilisateurs sont ainsi identifiables et invités à partager des informations (textes, photos, etc.) avec des gens qu'ils connaissent, à des degrés divers, dans leur vraie vie. La fonction "j'aime" ("like"), permet aux utilisateurs de marquer leur approbation du statut d'un ami, de ses photos, mais aussi d'une page et même de contenu en-dehors de Facebook sur des sites qui ont intégré cette fonction.

Les entreprises ont vite compris le parti qu'elles pourraient tirer de Facebook en créant des pages décrivant leurs activités et leurs produits, proposant des concours ou des vidéos, etc. Ce faisant, elles rassemblent un maximum d'informations sur leurs "suiveurs" (ou "followers") virtuels qui sont autant de clients potentiels, tout en s'assurant une importante publicité. Le site contient également un grand nombre d'applications annexes conçues par des entreprises tierces et utilisables directement sur la plateforme.

Google+

Google+ permet à ses utilisateurs de classer leurs connaissances en différents cercles, par exemple "famille", "réseau professionnel", "amis", etc. Sa fonction "Hangouts" permet de réaliser des vidéoconférences sur l'interface du site. Google+ dispose également d'un "bouton +1", qui fonctionne de manière similaire à la fonction "like" de Facebook. Le site intègre aussi les autres fonctions des comptes Google, tout comme la certification d'identités. Google+ compterait plus de 540 millions d’utilisateurs actifs par mois, selon la firme californienne, mais le nombre d’internautes qui visitent vraiment le réseau social serait en réalité nettement plus faible: des utilisateurs sont comptés parce qu’ils utilisent d’autres produits Google, tous reliés entre eux.

LinkedIn

A la différence du généraliste Facebook, LinkedIn est un réseau professionnel de networking. Créé en 2002, il a fait son entrée en bourse en 2011 et compte plus de 330 millions de membres dans le monde. Sur ce réseau, on parle de "contacts" plutôt que d'amis, le site étant une plateforme d'échange pour professionnels - en général des cadres et des entreprises. Les millions de profils inscrits sont autant de cartes de visite, qui contiennent des détails sur le parcours professionnel et les domaines de compétence des utilisateurs. A l'instar de Facebook, LinkedIn contient également un grand nombre d'applications aux finalités diverses.

Twitter

Bien que ne partageant pas la plupart des caractéristiques des autres réseaux sociaux, Twitter s'en apparente de par son nombre d'utilisateurs: plus de 280 millions d’utilisateurs actifs par mois. Créé en 2006, Twitter est un site de microblogging qui permet à ses utilisateurs de faire part à leur "suiveurs" ("followers") d'informations courtes ("tweets") ne dépassant pas 140 signes, un peu comme les statuts sur Facebook (qui eux ne sont pas limités en longueur). Ces "tweets" peuvent également contenir des liens externes renvoyant sur des articles, des photos, des vidéos, etc. Les abonnés peuvent être des individus ou des raisons sociales, comme des entreprises, des ONG, etc. Suite à l'arrivée de personnes célèbres ou ayant une grande autorité, le site a développé une fonction permettant de certifier l'identité du "tweeter", et donc par exemple de reconnaître le vrai Barack Obama parmi les dizaines de contrefaçons.

Myspace

Autrefois leader des réseaux sociaux, Myspace a depuis quelques années cédé le pas face au géant Facebook. Véritable pionnier du net 2.0, Myspace a été fondé en 2003 et a connu son âge d'or entre 2005 et 2008, avant de voir son audience s'effondrer. Relancé mi-2013 avec une nouvelle identité visuelle, le site se présente aujourd'hui comme une plateforme de "social entertainment" et reste une référence pour les utilisateurs actifs dans la musique.

Xing

Xing est un réseau professionnel de networking, concurrent direct de LinkedIn, qu'il est cependant encore loin d'égaler en termes de nombre de membres. Un grand nombre de fonctions sont uniquement réservées aux abonnés payants. Créé à Hambourg, ce réseau est particulièrement populaire en Allemagne, en Autriche et en Suisse, et peut être utile pour une entreprise active dans des régions germanophones, comme en Suisse alémanique.

VK (Vkontakte)

Véritable clone de Facebook dont il imite l'interface et le design, VK (anciennement Vkontakte, "en contact" en russe) est un réseau social particulièrement populaire en Russie et dans les pays de l'ex-Union soviétique. Créé en 2006, il compte plus de 280 millions d'usagers enregistrés et domine le marché russe. Ses fonctionnalités de base sont très similaires, sinon identiques à celles de Facebook, avec toutefois une bien plus grande permissivité quant au partage de contenus illégaux ou piratés. Originellement uniquement en russe, VK est désormais disponible dans de nombreux autres langages.

QZone

Pratiquement inconnu en Europe, QZone est l'équivalent chinois de Facebook. Il peut être un choix judicieux pour une entreprise active en Chine. Fondé en 2005, il compte plus de 600 millions d'utilisateurs actifs par mois. D’autres réseaux sociaux chinois sont en vogue: l’application de messagerie Wechat, le site de microblogging Sina Weibo ou encore la plateforme d’hébergement de vidéos Youku.

Plateformes d'échange d'images et de vidéos

Les plateformes d'échange d'images et de vidéos peuvent faire partie intégrante de la stratégie de marketing en ligne d'une entreprise. Les sites incontournables dans ce domaine sont Youtube, Vimeo et Vine pour le partage de vidéos et Flickr, Pinterest mais surtout Instagram pour les photos. A noter qu’Instagram peut aussi héberger des vidéos désormais.

Blogs

Le blog, de l'anglais "web" et "log", est un outil très efficace de communication en ligne. Il présente les articles du plus récent au plus ancien (les derniers billets s'affichent en premier). Il s’agit d’une sorte de journal intime de l'entreprise. Si un blog peut être programmé entièrement sur mesure, il existe également de multiples plateformes préconfigurées, hautement personnalisables et parfois payantes. Un blog permet de partager toutes les formes de contenu multimédia, du texte aux vidéos en passant par le son.

Sources: sites internet des réseaux sociaux; Réseaux sociaux et entreprise: les bonnes pratiques, Christine Balagué et David Fayon, Pearson, 2011; Le marketing en ligne, Jon Reed et Christine Balagué, Pearson, 2011.


Abonnez-vous à notre newsletter gratuite pour rester constamment à la page (inscription en haut à droite).


Informations

Dernière modification 13.08.2015

Début de la page

https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/savoir-pratique/gestion-pme/reseaux-sociaux/quels-reseaux-sociaux-choisir/principaux-reseaux-sociaux.html