Choisir le bon réseau social pour sa firme

Certains réseaux sociaux se prêtent mieux à un type particulier d’entreprises ou de secteurs d’activité. Mieux vaut être au bon endroit que partout à la fois.

A moins d'y dédier des places de travail à temps plein, il est impossible pour une PME d'être présente activement sur de nombreuses plateformes à la fois. Il vaut mieux parfois s'abstenir de participer plutôt que d'afficher une dizaine d'icônes de réseaux sociaux sur son site renvoyant à des pages vides ou négligées. Il convient donc de s'interroger sur les réseaux sociaux qui conviendront le mieux selon le secteur d'activité et le public de l'entreprise concernée.

Différences entre B2C et B2B

Le "Social Media Marketing Industry Report" 2014 de Social Media Examiner montre des différences intéressantes dans l'utilisation que font les entreprises des réseaux sociaux, entre les sociétés dont les produits ou services sont destinés à d'autres professionnels (B2B, business to business) et celles qui s'adressent directement au consommateur final (B2C, business to consumer): pour les B2C, la plateforme la plus importante est Facebook (choix numéro un pour 68% des sondés), suivie de Twitter (10%), des blogs (6%) et de LinkedIn (6%). Les B2B placent LinkedIn en tête (33%), suivi de Facebook (31%), de Twitter (16%) et des blogs (11%). Toutes entreprises confondues, Facebook est le réseau social privilégié de plus de la moitié (54%) des sondés, loin devant LinkedIn (17%) et Twitter (12%).

Utilisation des réseaux sociaux en Suisse

L’étude "Social Media Schweiz" 2013 de Bernet PR et de la Haute école des sciences appliquées de Zurich (ZHAW) révèle que 89% des firmes de plus de 250 employés utilisent les réseaux sociaux de manière active pour leur communication, contre 59% des entreprises qui comptent jusqu’à 10 collaborateurs. Les réseaux sociaux semble être aujourd'hui encore beaucoup plus utilisés par les grandes sociétés, en particulier celles possédant une forte image de marque auprès du public, que par les PME. Ces dernières ne renient toutefois pas l'importance croissante de ces nouveaux canaux de communication.

Facebook

Etre présent sur Facebook, c'est avoir accès à une audience de centaines de millions d'utilisateurs. Difficile dans ces conditions de faire l'impasse sur ce réseau social, bien qu'il soit plus approprié pour les entreprises B2C. Le réseau étant en effet conçu avant tout pour les particuliers, les entreprises s'adressant au grand public y trouveront davantage de résonnance que les entreprises exclusivement B2B.

Quelques conseils pour optimiser sa présence sur Facebook:

  • Le meilleur moyen de faire parler de votre entreprise est de créer une page à son nom, que les utilisateurs peuvent "aimer", ou "liker", librement (pas besoin de faire une demande d’amitié préalable).
  • Tirez parti de la liste d'applications de Facebook. Il existe par exemple des applications pour relier son blog à sa page Facebook et d'autres pour créer des sondages.
  • N'oubliez pas de choisir une image pour votre profil.
  • Prenez garde à la gestion de vos paramètres de confidentialité.
  • Considérez les statuts de votre compte Facebook comme des tweets, qui doivent être informatifs, intéressants et mis à jour régulièrement.
  • Créez et organisez des événements pour promouvoir votre activité.

LinkedIn et Xing

Les réseaux sociaux professionnels LinkedIn et Xing fonctionnent comme d'énormes plateformes où les membres s'échangent leurs cartes de visite. Ils permettent de multiplier les contacts, en retrouvant d'anciens collègues ou en établissant de nouvelles relations, notamment avec des personnes partageant ses intérêts, des clients potentiels ou des fournisseurs. Ces réseaux possèdent ainsi un grand potentiel en termes de marketing, en particulier pour les activités de B2B. Les responsables de recrutement peuvent aussi s'en servir pour publier des offres d'emploi ou sonder des profils de candidats.

Quelques conseils pour optimiser sa présence sur LinkedIn ou Xing:

  • Créez un profil le plus complet possible. Ajouter une photo est optionnel mais rend votre entreprise plus humaine.
  • Etendez votre réseau: cherchez à vous faire introduire auprès d'autres utilisateurs par le biais de vos contacts.
  • Créez un "groupe" pour partager votre expérience et vos compétences aux autres utilisateurs, ou cherchez un groupe qui concerne votre secteur d'activité et participez aux discussions, répondez aux questions et proposez votre expertise aux autres utilisateurs.
  • Posez des questions ou répondez à celles posées par d'autres utilisateurs.
  • Organisez des événements.
  • Reliez votre compte Twitter à votre compte LinkedIn ou Xing pour que vos tweets y soient retransmis automatiquement.
  • N'envoyez pas des demandes de contact à des gens que vous ne connaissez pas, et ne pratiquez pas de marketing agressif. Ces pratiques sont très mal vues et contreproductives.

Twitter

Le format et la fonction de Twitter sont particulièrement bien adaptés aux entreprises. Ce site de microblogging à mi-chemin entre le réseau social et la centrale télégraphique permet de partager des informations très condensées sans se connecter à un site web. Il s’agit d’un excellent moyen de se tenir au courant des tendances et de cultiver une audience susceptible de se transformer en partenaires ou en clients par la suite. Twitter convient donc à tous les types d'entreprise, pourvu qu'elles aient de quoi alimenter leur compte de manière régulière!

Quelques conseils pour optimiser sa présence sur Twitter:

  • Appliquez-vous à créer un compte le plus complet possible avec images, description de votre entreprise et de ses activités et liens sur votre site ou votre blog, ainsi que de vos centres d'intérêts.
  • Recherchez et abonnez-vous (être un "follower" dans le jargon du site) aux comptes partageant des intérêts communs aux vôtres ou actifs dans des domaines comparables.
  • Si des clients ou des partenaires s'abonnent à vous, n'oubliez pas de vous abonner à eux en retour.
  • Tweetez régulièrement et intelligemment: vos abonnés veulent recevoir de l'information pertinente, pas savoir ce que vous avez mangé à midi.
  • Créez des listes pour classer vos abonnés et utilisez les listes d'autres utilisateurs pour augmenter votre audience.
  • Utilisez des "raccourcisseurs d'URL" pour gagner de la place lorsque vous tweetez un lien. Veillez à n'utiliser que des sites durables et fiables pour cela.
  • Faites régulièrement des recherches sur Twitter pour vous tenir au courant des sujets de discussion favoris du moment et trouver des utilisateurs qui tweetent sur des sujets comparables aux vôtres.
  • Ajoutez des hashtags (#) devant les mots-clés qui figurent dans vos tweets, afin d’augmenter leur visibilité.

Plateformes d'échange d'images et de vidéos

Les sites de partage de vidéos (Youtube, Vimeo, Vine, Instagram) et de photos (Pinterest, Instagram, Flickr) permettent d'héberger en principe gratuitement du contenu que les membres de la communauté virtuelle peuvent commenter. Une image valant 1'000 mots, la publication de photos ou de vidéos peut être très positive pour une entreprise en termes de retombées marketing, notamment de par leur valeur pédagogique. A la différence des tweets et des statuts Facebook, les images et surtout les vidéos ont une durée de vie assez longue et ne nécessitent pas de mises à jour pour autant que leur contenu informatif soit encore valable. Ce type de communication convient donc à tous les types d'entreprise, à condition bien entendu que la qualité soit au rendez-vous.

Quelques conseils pour optimiser votre utilisation des sites de partage d'images et de vidéos:

  • Partagez des images et des vidéos de vos activités, de vos conférences, etc., pour rendre votre entreprise plus humaine et plus proche de ses partenaires ou clients.
  • Ajoutez systématiquement des adresses URL pointant sur votre site ou votre blog partout où vous publiez des images ou des vidéos. Cela améliorera votre référencement sur les moteurs de recherche et augmentera le trafic.
  • Lorsque c'est possible, intégrez les vidéos directement sur votre site, ce qui évite de devoir passer par le site de partage de vidéos (Youtube donne par exemple cette possibilité).
  • Les images et les vidéos ont une longue durée de vie et sont soumis à un public particulièrement prompt à la critique, soyez donc très attentifs à la qualité de ce que vous publiez.

Sources: Réseaux sociaux et entreprise: les bonnes pratiques, Christine Balagué et David Fayon, Pearson, 2011; Le marketing en ligne, Jon Reed et Christine Balagué, Pearson, 2011.


Abonnez-vous à notre newsletter gratuite pour rester constamment à la page (inscription en haut à droite).


Informations

Dernière modification 13.08.2015

Début de la page

https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/savoir-pratique/gestion-pme/reseaux-sociaux/quels-reseaux-sociaux-choisir/criteres-choix.html