Identification et évaluation du risque

Au cours de la phase d’identification du risque, tous les risques possibles sont listés sous forme de scénario. Les risques sont identifiés, évalués puis classés selon leur priorité.

Lors de cette étape, l'accent est mis sur les principaux risques de l'entreprise. En outre, la check-list est souvent appelée liste des dangers. La plupart du temps, les possibilités personnelles sont limitées. Par conséquent, il est important de se concentrer sur les risques majeurs afin de les éliminer avec un maximum de réussite.

Risques externes et internes

Schéma. Liste les risques internes et externes pouvant affecter une entreprise
Source: KPMG Schweiz, Methodik zur Einführung eines Risikomanagementsystems, 2008

En principe, l'identification du risque commence par une analyse des points forts et faibles, c'est-à-dire une analyse SWOT (Strenghts = forces, Weaknesses = faiblesses, Opportunities = opportunités, Threats = dangers). Cette dernière peut être effectuée dans le cadre d'un séminaire accompagné d'entretiens avec les responsables clé de l'entreprise. L'analyse SWOT est un instrument simple permettant, d'une part, de comprendre la gestion des risques dans l'entreprise et, d'autre part, d'indiquer les liens existant entre les problèmes majeurs et les objectifs de l'entreprise. En outre, l'objectif d'une analyse SWOT est d'identifier les principaux facteurs internes et externes ayant une influence sur le développement de l'entreprise et les valeurs de l'organisation.

Les résultats révélés par le séminaire et les entretiens, les analyses du benchmark et les informations issues d'autres sources internes et externes servent à créer une base de données incluant toutes les informations majeures relatives au risque. Ainsi, les risques sont classés par genre, de manière à être attribués à la catégorie adéquate du modèle de risque (cf. illustration ci-après).

Profil des opportunités et des menaces

Niveau Menace Opportunité
insignifiant à ignorer au vu de la taille de l'organisation, le budget n'est presque pas diminué à ignorer au vu de la taille de l'organisation, le budget ne diffère presque pas
limité les conséquences sont minimes et peuvent être financées par le cash-flow, le budget est légèrement diminué le budget est légèrement plus avantageux, pour certains points, à ce qui était prévu
perceptible les comptes annuels diminuent, l'EBIT est inférieur à ce qui était prévu les comptes annuels et l'EBIT sont meilleurs que ce qui était prévu
critique/optimiste les comptes annuels ne cessent de se dégrader, l'EBIT est menacé (risque) les comptes annuels et l'EBIT sont nettement supérieurs à ce qui était prévu
catastrophique/
étonnamment
positif
l'existence de l'organisation est menacée, les fonds propres sont presque ou totalement épuisés les comptes annuels et l'EBIT sont extraordinairement positifs et considérablement supérieurs à ce qui était prévu

Source: Dr. Bruno Brühwiler, Management und Qualität, 5/2009

Une fois le catalogue de risque défini, il convient d'effectuer une évaluation générale des risques pour tous les risques identifiés. L'évaluation des risques permet de déterminer quand un risque est supportable et peut donc être accepté.

A cet effet, un seuil de tolérance du risque est souvent indiqué dans l'environnement des risques. On pourrait donc dire que les risques qui sont situés au-delà de ce seuil ne doivent pas être tolérés; par contre, ceux qui sont situés sous ce seuil sont acceptables.

En outre, l'évaluation du risque s'effectue, en règle générale, sur deux dimensions:

  • La probabilité décrit la vraisemblance qu'un événement survienne. En principe, la probabilité est prévue pour une période de trois ans. Cette période sert de base lorsque l'entreprise dispose d'un cycle de planification stratégique;
  • Les conséquences décrivent l'effet que produit réellement cet événement. L'évaluation requiert normalement une valeur financière. Vu que tous les risques ne peuvent pas être évalués d'un point de vue financier, il est également possible de les estimer par rapport à leur qualité. Pour ce faire, il convient de se servir des risques de réputation, de conformité, pour la santé et pour la sécurité ainsi que des dépenses engagées par le management pour contrôler la situation au cas où l'événement surviendrait.

Le résultat de l'évaluation des risques est représenté graphiquement, sous forme de carte des risques.

Carte des risques de la société fiduciaire xy

L'exemple ci-dessous met en évidence les principaux risques d'une société fiduciaire. Leur évaluation est effectuée sur deux dimensions: la probabilité et les conséquences. L'expérience montre que les entreprises se focalisent souvent sur 10 principaux risques environ.

Schéma. Montre comment analyser les risques en fonction de leur probabilité et de leur gravité

Exemple d'une liste de dangers dans une société fiduciaire

No

Zone de danger0

Domaine de danger

Description du risque Probabilité1 Potentiel de dommages2 Responsable Mesures Echéance
1

Menace stratégique

Activité commerciale courante

Dépend de peu de clients, la perte du client entraîne des licenciements Possible Menace l'existence de l'entreprise XY Diversification de la clientèle par la focalisation sur une autre branche, élaboration d'une planification de marketing Décembre 20xx
4

Direction et collaborateurs

Collaborateurs

Comportement

Malversation d'un collaborateur/Atteinte de l'image de marque Très rare Menace l'existence de l'entreprise ZY Vérification des autorisations de signature. Vérification du processus d'autorisation. Vérification du processus de surveillance. Juin 20xx
6

Direction et collaborateurs

Pratiques commerciales déloyales

Application imprécise (laxiste, superficielle, pas sérieuse) des standards commerciaux Improbable Menace l'existence de l'entreprise ZY Audits fonctionnels par les supérieurs hiérarchiques, sondages auprès de la clientèle, formation et formation continue

Deux fois par an

Jusqu'à juin 20xx

Tous les deux mois

10

Menace opérationnelle

Dangers pour les installations de production

Inondation des locaux Très rare Menace l'existence de l'entreprise XX Nouveau local informatique au 1er étage du bâtiment, s'assurer du bon déroulement du transfert du site

Juillet 20xx

Janvier 20xx

16

Menace financière

Liquidités et non-paiements

Dépassement de la limite de crédit - intérêts bancaires plus élevés Fréquent Sensible ZZ Améliorer le processus des relances et la planification des liquidités Octobre 20xx

0. Zones de dangers: menace stratégique; menace opérationnelle; menace financière; direction et collaborateurs
1. Fréquent: hebdomadaire; possible = mensuel; rare = annuel; très rare = tous les cinq ans; improbable = < 5 ans
2. Insignifiant = < CHF 5'000; minime = < CHF 10'000; sensible = < CHF 50'000; critique = < CHF 100'000; menace l'existence = > CHF 100'000

Source: Risikomanagement, Schweiz. Vereinigung für Qualitäts- und Management-Systeme (SQS), Zollikofen; 2008


Abonnez-vous à notre newsletter gratuite pour rester constamment à la page (inscription en haut à droite).


Informations

Dernière modification 13.08.2015

Début de la page

https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/savoir-pratique/finances/gestion-risques/planification-risques/identification-risque.html