Les différents ratings de solvabilité

Les banques ont élaboré un système complexe de ratings pour déterminer la solvabilité d'une entreprise. Voici une vue d'ensemble de ces classifications.

Depuis longtemps, les banques ne se contentent plus d'une simple répartition en bons et en mauvais risques. Après le réveil douloureux de phases de spéculation boursière et immobilière, les instituts financiers ont élaborés des listes détaillées de critères d'évaluation qu'ils continuent d'ailleurs à améliorer.

Le rating d’UBS en comparaison avec celui des agences de notation Standard & Poor's et Moody's:

Rating UBS

Comparaison avec le Rating de Standard & Poor's

Comparaison avec le Rating de Moody's

0
1

AAA

Aaa

2

AA+
AA
AA-
Aa1
Aa2
Aa3

3

A+
A
A-
A1
A2
A3

4

BBB+
BBB
Baa1
Baa2

5

BBB-

Baa3

6

BB+

Ba1

7

BB

Ba2

8

BB-

Ba3

9

B+

B1

10

B

B2

11

B-

B3

12

CCC

Caa

13

CC
C
Ca
C

Défaut

D

 

Source: UBS, rapport annuel 2016

Le Credit Suisse utilise un rating du client pour la Suisse divisé en 19 catégories, qui peut également se comparer avec les catégories des agences de notation Standard & Poor's et Moody's:

Classe de Rating Description Comparaison avec Rating Standard & Poor's Comparaison avec Rating Moody's
CR01
CR02 
Risque minimum
Le preneur de crédit dispose d'une solvabilité excellente et peut absorber des bouleversements extrêmes.
AAA
AA+ 
Aaa
Aa1
CR03 CR04 CR05 Risque extrêmement restreint
Le preneur de crédit dispose d'une solvabilité extrêmement bonne et peut absorber de très graves bouleversements.
AA
AA-
A+
Aa2
Aa3
A1
A2 
CR06 CR07 Risque très restreint
Le preneur de crédit dispose d'une très bonne solvabilité et peut absorber de graves bouleversements.
A-
BBB+
A3
Baa1
CR08 CR09 Risque restreint
Le preneur de crédit dispose d'une bonne solvabilité et peut absorber des développements néfastes.
BBB
BBB-
Baa2
Baa3
CR10 CR11 CR12 Risque moyen
Le preneur de crédit dispose d'une solvabilité suffisante pour absorber des développements néfastes inattendus; aucune modification menaçant le crédit n'est à prévoir.
BB+
BB
Ba1 / Ba2
CR13 CR14 CR15 Risque accru
Le preneur de crédit dispose d'une solvabilité limitée pour absorber des développements néfastes inattendus; des modifications menaçant le crédit sont à prévoir.
BB-
B+
Ba3
B1
CR16 CR17 Risque élevé
Le preneur de crédit dispose d'une solvabilité très limitée pour absorber des développements néfastes inattendus; risque de retard de paiement.
B
B-
B2
B3
CR18 Risque très élevé
Le preneur de crédit dispose d'une solvabilité extrêmement limitée pour absorber des développements néfastes inattendus; risque très important de retard de paiement; une violation du contrat, une dénonciation de crédit, une perte de capital, un surendettement, une réquisition de poursuite et une déclaration d'insolvabilité du débiteur sont à prévoir.
CCC+
CCC
CC 
Caa1 et plus
DCR Rating standard/risque manifeste
Les correctifs de valeur relatifs à la position (crédits par espèces) ou les provisions (engagements conditionnels) sont suffisants; toute évolution négative conduit directement à des pertes de crédit.
D D
Source: Credit Suisse

Il est important de souligner qu’il s’agit d’un rapprochement le plus correct possible, car les catégories se chevauchent.

Les critères de décision sont similaires dans toutes les banques. Les facteurs suivants influent sur le rating:

Facteurs financiers

  • Potentiel de financement
    Quel est le rapport entre les dettes et le cash-flow? Sous quel délai l'entreprise est-elle capable de les rembourser? Quel montant peut-elle consacrer au paiement des intérêts et au remboursement du capital emprunté?
  • Productivité et rentabilité
    Quel est le rapport entre le chiffre d'affaires et les engagements financiers? A combien le rendement sur le capital investi s'élève-t-il?
  • Liquidité
    Quel montant les actifs facilement réalisables représentent-ils par rapport aux dettes bancaires à court terme?
  • Rapport de financement
    Quel est le rapport entre fonds propres et fonds étrangers?

Facteurs non financiers

  • Direction de l'entreprise
    Comment l'organisation managériale se présente-t-elle? Comment la répartition des tâches s'opère-t-elle au sein de la direction?
  • Investissements
    Quel est la proportion des investissements hors exploitation (par ex. voitures de luxe, meubles design) par rapport aux investissements d'exploitation (par ex. ordinateurs, machines)?
  • Planification budgétaire
    Selon quelle méthode le budget est-il établi et dans quelle mesure les chiffres réels correspondent-ils aux chiffres prévisionnels?
  • Facteurs externes
    Comment l'entreprise gère-t-elle des paramètres externes tels que l'écologie, la libéralisation des marchés ou l'UE?

Facteurs individuels

  • Temporaire
    L'entreprise se trouve-t-elle momentanément soumise à l'influence de facteurs inhabituels?
  • Permanent
    L'entreprise est-elle dotée de structures atypiques?

Facteurs liés à la branche d'activité

  • Conjoncture
    Comment la situation conjoncturelle de la branche évoluera-t-elle?

Toutefois, le rating ainsi fixé n'est pas pour autant gravé dans la pierre. En général, les banques procèdent chaque année à une analyse de solvabilité. Avec des informations détaillées et transparentes, il est possible d’influencer positivement son rating:

  • des business plans propres contenant des résultats détaillés et compréhensibles,
  • la présentation de projets en suspens,
  • l'exposition de l'évolution actuelle et future de l'entreprise et
  • l'exposition stratégique grâce à laquelle vous aurez du succès sur le marché, à moyen et long terme.

Informations 

Dernière modification 06.12.2017

Début de la page

https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/savoir-pratique/finances/financement/financement-par-emprunt/credits-bancaires/ratings-solvabilite.html