Coût/bénéfice

Former des apprentis est rentable pour les entreprises. Le bénéfice réalisé grâce au travail fourni par les apprentis et les étudiants dépasse dans l’ensemble les coûts induits par la formation. Rien que pour les formations professionnelles initiales de trois et quatre ans, ce bénéfice s’élève à quelque 500 millions de francs par an pour l’ensemble des entreprises formatrices.

Les coûts et le bénéfice des formations professionnelles initiales de trois et quatre ans dans une entreprise formatrice (formation duale) ont fait l’objet jusqu’à présent de trois enquêtes. Les résultats montrent que le bénéfice réalisé par les entreprises grâce au travail fourni par les personnes qu’elles forment dépasse, dans la plupart des professions, les coûts induits par la formation. En d’autres termes, former des apprentis est une activité rentable pour les entreprises formatrices. En 2009, l’ensemble du secteur économique a enregistré un gain de 474 millions de francs.

Même dans de nombreuses formations associées à un bénéfice final négatif, les entreprises ont tout à gagner à accueillir des apprentis. En effet, elles réussissent le plus souvent à garder les jeunes professionnels une fois qu’ils ont terminé leur formation. Si l’on considère l’ensemble de ce processus, les entreprises retirent un bénéfice positif. Elles réalisent en fait des économies sur les frais de recrutement et d’initiation au poste de travail qu’impliquerait l’embauche de nouveaux collaborateurs.

Même pour la formation professionnelle initiale de deux ans, le bénéfice est en moyenne supérieur aux coûts de la formation. Il existe cependant de grandes différences d’une profession à l’autre.

Bénéfice global pour l’économie

Ces résultats ont aussi des répercussions positives au niveau de l’économie. Ils incitent les entreprises à proposer suffisamment de places d’apprentissage d’un bon niveau de qualité afin que la plupart des jeunes et jeunes adultes puissent partir du bon pied dans la vie active et s’intégrer dans la société. En Suisse, l’offre de places d’apprentissage est dans l’ensemble supérieure à la demande. Dans certaines professions très cotées, la demande est toutefois plus forte.

Formation professionnelle supérieure

Aucune analyse coûts/bénéfice n’a été menée dans le domaine de la formation professionnelle supérieure. Reste que nombre d’entreprises soutiennent leurs collaborateurs qui suivent des formations continues en leur apportant une aide financière ou en acceptant que les heures de formation soient comptabilisées comme temps de travail. Elles comptent ainsi retirer un bénéfice positif de cet investissement. A partir de 2018, les personnes qui ont suivi un cours préparatoire aux examens fédéraux (examens professionnels et examens professionnels supérieurs) touchent une plus grande aide financière de la Confédération.

Informations

Dernière modification 06.02.2018

Début de la page

https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/savoir-pratique/personnel/gestion-personnel/formation-du-personnel/cout-benefice.html