Travail de nuit et du dimanche: des activités réglementées

Le travail de nuit et du dimanche est soumis à des conditions strictes. Les entreprises sont responsables de la sécurité et de la protection de la santé de leurs employés.

Le travail de nuit et du dimanche est en général interdit en Suisse. Cependant, certaines entreprises, comme par exemple les agences de sécurité, n'ont d'autre choix que d'y avoir recours. Pour celles-ci, le travail de nuit et du dimanche peut être autorisé sur demande auprès des autorités compétentes, pour autant que certaines conditions légales soient remplies. Pour plus d'informations à ce sujet:

Le travail de nuit sans alternance avec un travail de jour

La forme la plus extrême du travail de nuit est celle où il n'est pas effectué en alternance avec un travail de jour. Les entreprises peuvent introduire le travail sans alternance à condition qu'il n'existe pas de travail de jour correspondant, comme dans une boulangerie ou une imprimerie de journaux, qu'il ne soit pas possible de recruter suffisamment de personnel qualifié pour travailler en alternance ou que la majorité des travailleurs demandent par écrit de renoncer aux alternances.

Le travail sans alternance doit être autorisé et doit respecter des conditions strictes. En raison des contraintes particulièrement exigeantes, les travailleurs concernés doivent être régulièrement soumis à un examen médical. Ils doivent également pouvoir travailler dans un environnement spécialement aménagé. Il est aussi du devoir de l'employeur de s'assurer que les travailleurs puissent s'alimenter et prendre des pauses de façon optimale. Pour plus d'informations à ce sujet:


Abonnez-vous à notre newsletter gratuite pour rester constamment à la page (inscription en haut à droite).


Dernière modification 19.11.2015

Début de la page

https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/savoir-pratique/personnel/droit-du-travail/travail-nuit-et-dimanche.html