La normalisation de la performance environnementale

La normalisation des indicateurs de performance environnementale permet de mieux comprendre les données récoltées et de comparer ses résultats à ceux des concurrents.

Au lieu d'utiliser une valeur absolue, certains indicateurs peuvent être exprimés en termes relatifs. Les indicateurs correspondent alors à une performance par unité de production.

Les indicateurs auxquels cette normalisation s'applique sont les suivants:

  • I1. Indicateur de consommation de matériaux non renouvelables
  • I2. Indicateur de consommation de substances réglementées
  • O1. Indicateur de consommation d'eau
  • O2. Indicateur de consommation d'énergie
  • O4. Indicateur d'émissions de gaz à effet de serre
  • O5. Indicateur de volume de déchets produits
  • O6. Indicateur de pollution de l'air
  • O7. Indicateur de pollution de l'eau
  • P4. Indicateur de matériaux non renouvelables contenus dans les produits par rapport à la durée de vie des produits
  • P6. Indicateur de consommation d'énergie lors de l'utilisation des produits
  • P7. Indicateur d'émissions de gaz à effet de serre lors de l'utilisation des produits

Par exemple, l'indicateur de consommation d'eau (O1) est défini comme suit:

  • O1. Indicateur de consommation d'eau = Consommation d'eau en m3 / Facteur de normalisation

Comme facteur de normalisation, l'entrepreneur peut choisir le nombre total d'unités produites dans l'entreprise. Si ce facteur de normalisation n'était pas pris en compte, la valeur de l'indicateur suivrait le nombre d'unités produites. Il ne fournirait pas d'indication réellement pertinente sur l'efficience de la consommation d'eau et ne permettrait pas de comparer les performances avec une autre entreprise produisant une quantité différente d'unités.

Pour les autres définitions des indicateurs de performance environnementale, voir:

Le choix du facteur de normalisation reste libre. Il dépend des activités de l'entreprise et des aspects qu'elle souhaite étudier. Dans certains cas, les associations professionnelles spécifiques à chaque secteur fournissent des facteurs de normalisation applicables par toutes les entreprises de leur domaine, afin que les performances respectives puissent être comparées. Parmi les facteurs les plus connus figurent:

  • Nombre, poids ou unités de produits fabriqués dans l'entreprise
  • Ventes ou valeur ajoutée au sein de l'entreprise
  • Nombre d'heures effectuées par personne dans l'entreprise
  • Nombre de fonctions ou niveau de service des produits de l'entreprise
  • Durée de vie des produits

Afin d'optimiser l'utilisation des indicateurs de performance environnementale, il est important de conserver les mêmes facteurs de normalisation au cours du temps.


Abonnez-vous à notre newsletter gratuite pour rester constamment à la page (inscription en haut à droite).


Informations

Dernière modification 24.08.2017

Début de la page

https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/savoir-pratique/gestion-pme/responsabilite-societale-des-entreprises-rse/les-premiers-pas-vers-une-production-durable/choisir-indicateurs/normalisation-indicateurs.html