Une amélioration permanente de la durabilité

En communicant leurs performances environnementales ou en adoptant des standards internationaux, les entreprises ont la possibilité d’aller plus loin dans la durabilité.

Les entreprises qui sont devenues familières avec la production durable ont la possibilité d'élargir leurs connaissances et de tirer profit des mesures mises en place à l'aide d'actions complémentaires.

Aller plus loin pour améliorer la durabilité

Les différentes étapes pour améliorer la durabilité d'une entreprise décrites dans le guide de l'OCDE ne sont pas exhaustives. Des options supplémentaires existent pour renforcer les performances environnementales:

  • Développer les indicateurs. Toutes les activités d'une entreprise ne sont pas forcément couvertes par les 18 indicateurs passés en revue. Par conséquent, il est nécessaire de définir ses priorités périodiquement afin d'identifier les besoins de l'entreprise ainsi que les outils nécessaires à leur réalisation.

    La norme ISO (Organisation internationale de normalisation) 14031 fournit des indications générales sur la conception et l'utilisation de l'évaluation des performances environnementales et sur l'identification et la sélection des indicateurs de durabilité:
  • Considérer la durée de vie complète des produits. Plusieurs méthodes prennent en compte l'impact complet du cycle de vie des produits, de la fabrication à l'élimination. Bien que ces méthodes soient assez techniques du point de vue de l'analyse et du calcul des données, elles facilitent la conception de produits durables, économiques et de qualité à partir d'un stade précoce de développement. La plus reconnue d'entre elles est l'analyse du cycle de vie (ACV), standardisation au niveau international de la série de la norme ISO 14040:
  • Utiliser des standards externes de durabilité. Certains labels servent à établir des normes précises de durabilité pour différents aspects environnementaux. Ils sont généralement développés par les Etats, l'industrie ou des organisations non gouvernementales. L'adoption de ces standards renforce la confiance des clients envers l'entreprise. La série de la norme ISO 14020 fournit des informations sur la façon de les appliquer et de les communiquer:

Renforcer les liens entre management et durabilité

Les enjeux environnementaux et sociaux concernent plusieurs fonctions internes à la gestion d'une entreprise. Se préparer à les aborder permet de réduire les risques et d'améliorer les performances. Les options pour définir sa stratégie environnementale sont multiples:

  • Gérer et améliorer ses performances de manière systématique. L'adoption d'un système de management environnemental (SME) permet une approche globale de la structure organisationnelle, de la planification et des ressources à mobiliser pour le développement, la mise en œuvre et le maintien des politiques de durabilité. Les cadres de référence en la matière sont la norme ISO 14001 et l'Eco-Management and Audit Scheme (EMAS) de l'Union européenne:
  • Aborder l'impact social et économique. Les performances environnementales d'une entreprise sont directement liées à des aspects sociaux et économiques. Il peut s'agir par exemple de la qualité du travail, des droits humains, d'éthique, de lutte contre la corruption ou encore de satisfaction du client. La dimension économique peut s'étendre à la création d'emplois ou au paiement d'impôts. Si des normes communes tardent à émerger, plusieurs standards ont déjà été mis en place tels la norme ISO 26000 de responsabilité sociale, les principes directeurs de l'OCDE pour les multinationales et le guide du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) en matière du cycle de vie des produits:
  • Envisager une stratégie de durabilité globale. Les enjeux de durabilité peuvent affecter les marchés sur lesquels opère une entreprise, son environnement concurrentiel, les réglementations en vigueur ou encore les attentes des consommateurs. Plusieurs outils sont à disposition pour mettre au point des objectifs concrets en matière d'environnement: la norme ISO 26000, le Pacte Mondial des Nations Unies et les organisations et initiatives locales:

Communiquer les performances de durabilité

Différents types d'acteurs ont un intérêt à mieux comprendre les performances environnementales d'une entreprise. Pour répondre à ces besoins et en tirer bénéfice, plusieurs options sont envisageables:

  • Rapporter les émissions de polluants conformément aux registres nationaux. Tous les pays de l'OCDE et plusieurs autres Etats ont introduit ou sont en train d'introduire un Registre des rejets et des transferts de polluants (RRTP) pour quantifier les émissions de substances chimiques dangereuses et de polluants rejetés dans l'environnement. Il s'agit d'une base de données nationale ou régionale des émissions de polluants établie à partir des rapports fournis aux autorités par les entreprises. Ces données sont ensuite rendues publiques. Certaines informations doivent obligatoirement être déclarées. Les entreprises suisses peuvent se renseigner en consultant le registre des polluants SwissPRTR:
  • Publier un rapport de durabilité. Communiquer publiquement sa stratégie en matière d'environnement, ses performances et les questions sociales et économiques qui s'y rapportent offre un certain nombre d'avantages. Cela renforce la gestion de l'entreprise et permet par exemple de fournir des informations aux investisseurs, aux marchés, aux autorités, aux clients, mais également d'impliquer les employés de l'entreprise. Les rapports des fournisseurs et des clients peuvent en outre aider à appréhender leurs attentes et à obtenir les données nécessaires aux calculs des indicateurs de performance. Norme internationale en devenir, la Global Reporting Initative (GRI) fournit des outils pour préparer les rapports de durabilité:

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite pour rester constamment à la page (inscription en haut à droite).


Informations

Dernière modification 24.08.2017

Début de la page

https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/savoir-pratique/gestion-pme/responsabilite-societale-des-entreprises-rse/ameliorer-la-performance-ecologique/agir-pour-ameliorer/amelioration-permanente.html