Les erreurs font émerger l'innovation

Lorsque l’on souhaite découvrir de nouveaux produits, il ne faut pas avoir peur de prendre des risques. C'est en se trompant que l’on innove le plus.

Erreurs

On apprend toujours de ses erreurs et des dommages qui en découlent, mais seulement si celles-ci sont présentées ouvertement, sans sanctions et si leurs causes peuvent être librement analysées. Ainsi, les erreurs commises au sein de l'entreprise devraient donc être acceptées et assumées collectivement. Il s'agit dans ce cas de trouver des solutions et non des coupables.

Propension au risque

Contrairement aux opérations routinières, les innovations sont assorties d'un risque d'erreur et d'échec particulièrement élevé. Sans propension au risque, aucune innovation ne peut voir le jour. Si la culture de l'erreur et du risque fait défaut dans l'entreprise, les collaborateurs seront constamment tiraillés entre opportunité et sécurité, finissant par agir de manière peu risquée.

Conditions cadres

Une entreprise innovatrice crée, en revanche, des conditions cadres qui motivent les collaborateurs à trouver des propositions, des idées, de nouvelles solutions aux problèmes et aussi à les divulguer. Cela présuppose une certaine marge de manœuvre, qui, en raison des restrictions budgétaires, est souvent limitée, voire inexistante dans les PME. Ce facteur empêche les collaborateurs de développer leurs idées, puisqu'ils soupèseront toujours le surcroît de travail par rapport aux activités quotidiennes et la valeur ajoutée personnelle et pour l'entreprise. La plupart misent sur la sécurité, en renonçant au travail supplémentaire.


Informations 

Dernière modification 06.12.2017

Début de la page

https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/savoir-pratique/gestion-pme/innovation/etapes-du-processus-d-innovation/les-erreurs-font-emerger-l-innovation.html