Tenir soi-même la comptabilité ou la sous-traiter?

L'entrepreneur ne devrait se lancer dans la tenue de ses comptes que s'il dispose des ressources nécessaires. Notamment en termes de temps et de personnel.

Savoir si la comptabilité doit être tenue en interne ou en externe par un spécialiste dépend de plusieurs facteurs. Il peut être utile de se poser les questions suivantes:

  • Y a-t-il quelqu'un dans l'entreprise disposant des connaissances nécessaires, de suffisamment de contacts et pouvant se perfectionner sans cesse?
  • Cette personne dispose-t-elle du temps, de l'énergie et de l'envie nécessaires pour s'occuper de la comptabilité, surtout dans la phase de démarrage?
  • Serait-il éventuellement plus judicieux de se concentrer sur l'activité principale?

Il est possible et avantageux de mélanger les deux formes en exécutant en interne l'imputation en compte, d'envergure mais moins exigeante, tandis que les tâches exigeantes telles que la clôture, le relevé d'impôt, le décompte de la TVA et la comptabilité des salaires peuvent être déléguées à un fiduciaire externe.

Le choix de la fiduciaire est une décision importante. Il faut pouvoir établir un rapport de confiance, étant donné qu'elle pénètre dans l'entreprise et qu'elle peut également s'avérer une précieuse conseillère. En général, en découleront de longues relations d'affaires. Un critère important de qualité est, par exemple, le fait qu'elle soit membre d’une association professionnelle.

Dernière modification 13.08.2015

Début de la page

https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/savoir-pratique/finances/comptabilite-et-revision/organe-de-revision/tenir-soi-meme-la-comptabilite.html