"L’entrepreneuriat est gravé dans mon ADN"

Après avoir fondé et dirigé une PME, le CEO se retire pour laisser la place à un nouveau dirigeant. Cette décision est courante dans le monde de l’entrepreneuriat en Suisse, même si elle n’est pas toujours facile à prendre. Témoignage de Tobias Richter.

Présent dans quelque cinquante pays, Tri dental implants est l’un des acteurs majeurs du marché de l’implant dentaire. La société de Hünenberg (ZG), employant plus de 50 collaborateurs, a été créée en 2011 par Tobias Richter, qui a également conçu une plateforme de e-learning destinée aux professionnels de la branche. Après sept ans à la tête de la PME, le fondateur a décidé de se retirer de ses fonctions pour se concentrer sur la stratégie et l’innovation. Pourquoi avoir pris une telle décision? Comment a-t-il réussi la transition avec le nouveau CEO? Entretien.

Pourquoi avez-vous quitté votre fonction de CEO?

Tobias Richter: En tant que CEO, j’étais très occupé par le management des activités quotidiennes de l’entreprise. Je n’avais donc que très peu de temps à consacrer au développement de nouvelles idées et d’axes stratégiques. C’est l’une des raisons qui m’a poussé à changer de fonction. Une décision motivée également par la volonté de diversifier mes activités en développant des projets entrepreneuriaux en parallèle, comme un groupe de cliniques dentaires en Allemagne.

Qu’est-ce que ce changement de rôle vous a apporté?

Richter: Engager un nouveau directeur m’a soulagé des activités opérationnelles. En tant que président du conseil d'administration, je peux maintenant me concentrer sur les activités stratégiques de l’entreprise. Cela m’a aussi donné le temps de mettre sur pied de nouveaux concepts. L’entrepreneuriat est gravé dans mon ADN, je suis actuellement actif au sein de cinq entreprises. Si j’étais resté CEO de Tri dental implants, je n’aurais jamais pu faire tout cela.

Quel impact cette décision a-t-elle eu sur l’entreprise?

Richter: Cela nous a permis d’élargir nos horizons. J’ai désormais plus de temps pour penser à la façon de créer de la valeur et comment y arriver. Je peux aussi soigner davantage mon réseau. Par ailleurs, un changement de directeur est également l’occasion d’insuffler une nouvelle énergie et de nouvelles perspectives de développement à l’entreprise.

Quand passer le flambeau?

Richter: C’est une décision très personnelle, il n’y a pas de juste ou de faux. Je comprends très bien que certains dirigeants souhaitent conserver leur position. Selon moi, il devient intéressant de se poser la question lorsque l’on constate que les activités du quotidien prennent le pas sur la réflexion stratégique et l’identification de nouvelles opportunités. Dans ces cas-là, se retirer de sa fonction est une option. On peut également envisager la possibilité d’engager un manager pour la partie opérationnelle et se dégager ainsi du temps.

Quelles sont les étapes à suivre pour que la transition se passe avec succès?

Richter: J’ai créé Tri dental implants en partant de zéro. Il y a eu de nombreux challenges et de sacrifices sur le plan personnel. Il est donc évident que c’est une décision qui n’a pas été facile à prendre, mais je savais que c’était la bonne. La transition s’est bien déroulée grâce à une bonne préparation en amont, bien avant que l’annonce ne soit faite publiquement. Lors de cette phase, il est essentiel d’inclure les personnes clés de l’entreprise, comme le Chief Technology Officer (CTO) ou le Chief Financial Officer (CFO). La deuxième étape consiste à choisir le bon candidat. On parle ici de compétences bien entendu, mais aussi et surtout, de qualités humaines. Dans mon cas, en ayant toujours un rôle actif au sein de l’entreprise, il fallait que je sélectionne quelqu’un avec qui je partage les mêmes valeurs professionnelles et avec qui je m’entende bien.

Et les erreurs à ne pas commettre?

Richter: Un changement de CEO peut être déstabilisant pour les employés et les actionnaires. Une bonne communication est l’un des facteurs clé de réussite. Pour ma part, j’ai investi beaucoup de temps à rassurer les différentes parties prenantes sur mon engagement au sein de l’entreprise et à leur expliquer les raisons de ce changement avec tous les points positifs que cela allait faire émerger.

Comment faire en sorte que la collaboration avec le nouveau CEO fonctionne?

Richter: Il est capital de poser un cadre précis dès le début. À quel moment vais-je intervenir? Quelles sont les décisions au sujet desquelles je serai consulté? Il y a toute une série de questions que Stefan Hund, le nouveau CEO de Tri dental implants, et moi nous sommes posés afin que les rôles de chacun soient bien définis et que nous puissions exercer notre fonction dans les meilleures conditions.

Quelles sont vos sources de financement?

Richter: C’est un mélange de fonds privés et de private equity.

Comment s’articule votre business model?

Richter: Nous développons et produisons des solutions digitales en implantologie dentaire que nous vendons ensuite à des dentistes via un canal de distributeurs ou en vente directe dans 50 pays.

Quel conseil donneriez-vous à un CEO qui songerait à se retirer de sa fonction?

Richter: De sélectionner avec soin la personne qui le ou la succèdera. Davantage que les compétences, le plus important est la capacité à interagir ensemble au quotidien. Par ailleurs, renoncer à la position de CEO, c’est aussi accepter de ne plus prendre toutes les décisions et donc de lâcher-prise.


Informations

Biographie

Conseils entrepreneuriat PME suisses Changement de CEO Nouveau directeur Entreprise Tri dental implants Interview de Tobias Richter

Né en Allemagne, Tobias Richter, 46 ans, est diplômé d’un Master en entrepreneuriat du Massachusetts Institute of Technology (MIT). Après avoir créé une entreprise active dans la télécommunication à Londres, il décide de se diriger vers le domaine dentaire à son arrivée en Suisse en 2001, dans lequel il travaille une dizaine d’années. En 2010, il créé Tri dental implants et lance une plateforme de e-learning destinée aux dentistes. Aujourd’hui président du conseil d’administration de son entreprise, il développe des projets entrepreneuriaux en parallèle.

Dernière modification 04.11.2020

Début de la page

des nouvelles intéressantes et de précieuses informations pour les créateurs d'entreprise et les entrpreneurs.
https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/aktuell/interviews/2020/das-unternehmertum-ist-teil-meiner-dna.html