Les régions limitrophes, un atout économique majeur

Un drapeau suisse et un drapeau allemand côte à côte.

(14.08.2019) Les régions limitrophes sont un partenaire économique précieux pour l’industrie suisse des machines (MEM). En 2018, les exportations de cette branche en transfrontalier ont atteint CHF 13,4 milliards, selon une étude BAK Economics mandatée par Swissmem.

Ce volume d’exportations égale quasiment les ventes réalisées conjointement aux Etats-Unis et en Chine (CHF 13,7 milliards). Parmi les principaux clients des pays voisins de la Suisse, l’Allemagne et plus spécifiquement ses Länder du Bade-Wurtemberg et de la Bavière, figurent au premier plan.

Les échanges vont dans les deux sens puisque la Suisse est un important acquéreur de biens produits dans les zones économiques voisines. L’industrie MEM helvétique réalise environ un quart de ses achats dans les pays limitrophes. Selon les experts de BAK Economics, les régions limitrophes revêtent une importance plus grande pour l’ensemble de l’économie suisse.

La branche MEM suisse contribue aussi au dynamisme du marché de l’emploi dans les pays limitrophes et ses filiales embauchent plus de 500'000 collaborateurs à l’étranger. Ces liens entrepreneuriaux entre les pays s’observent aussi dans le transfert de technologies et l’échange de connaissances. Environ 40% des entreprises MEM établissent des collaborations au-delà des frontières dans la recherche et le développement (R&D).

Profitant des accords bilatéraux, 88% des entreprises suisses de l’industrie MEM estiment qu’ils sont très importants pour le dynamisme de leur branche. Elles mettent notamment en avant les accords sur les entraves techniques au commerce et la libre circulation des personnes, suivie par la collaboration dans le domaine de la recherche.


Informations

Dernière modification 14.08.2019

Début de la page

des nouvelles intéressantes et de précieuses informations pour les créateurs d'entreprise et les entrpreneurs.
https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/actuel/news/2019/regions-limitrophes-un-atout-economique-majeur.html