Une nouvelle agence fédérale pour l’innovation

Pour représenter l’idée d’innovation, illustration d’une ampoule allumée d’où s’échappent des étincelles.

(03.01.2018) La nouvelle agence fédérale pour l’encouragement à l’innovation Innosuisse est opérationnelle depuis le 1er janvier 2018. Elle reprend la mission de la Commission pour la technologie et l’innovation CTI: soutenir et renforcer la capacité d’innovation des PME. 

Le Conseil fédéral a fixé les objectifs stratégiques de la nouvelle entité pour les années 2018 à 2020, indique le Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche dans un communiqué. L’encouragement des start-up et la mise en place de coopérations sur le plan national et international figurent parmi les priorités. 

Dans le détail, Innosuisse devra soutenir en priorité les start-up fondées sur la science et la technologie. Son but est de les aider à atteindre une croissance durable et de contribuer ainsi à la création d’emplois sur le territoire helvétique. 

Concernant les coopérations, Innosuisse collaborera avec le Fonds national suisse pour exploiter de manière plus efficace les résultats de la recherche fondamentale. Elle sera aussi plus étroitement en lien avec les acteurs régionaux et cantonaux actifs dans l’innovation. A l’international, elle est notamment chargée de mettre en place des collaborations avec les agences de financement étrangères. 

L’organisation et la gestion d’Innosuisse se fait de manière autonome. L’agence tient sa propre comptabilité. Son conseil d’administration, nommé fin 2016, est composé de sept personnalités renommées de la science et de l’économie. Il est présidé par André Kudelski, le CEO de Kudelski.


Informations

Dernière modification 03.01.2018

Début de la page

https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/actuel/news/2018/une-nouvelle-agence-federale-pour-l-innovation.html