Un quart des directeurs financiers anticipent une dégradation

Un homme se tient le visage dans les mains avec un air anxieux.

(19.12.2018) Après trois ans de climat propice, l’économie suisse risque de se détériorer. Sur la centaine de directeurs financiers interrogée par le cabinet de conseil Deloitte, seuls 77% se disent confiants quant à la croissance (8 points de moins par rapport au premier semestre 2018). 

Ce pronostic prudent s’explique par la baisse conjoncturelle des derniers mois. D’après certains directeurs financiers (CFO), si l’économie suisse reste solide, le pic de croissance est révolu. 

Selon l’enquête Deloitte, ce sont les CFO des entreprises tournées vers les exportations qui se montrent les plus inquiets (48%). L’augmentation de ce niveau d’insécurité s’explique par les tensions commerciales internationales et le protectionnisme adopté par la Chine et les Etats-Unis. Ces facteurs ont des conséquences sur l’activité des sociétés présentes à l’étranger. En raison du Brexit, les partenariats commerciaux avec la Grande-Bretagne sont aussi qualifiés de peu fiables par 64% des CFO. Alors que les relations économiques avec l’Allemagne et la France restent satisfaisantes, l’instabilité politique de l’Italie inquiète 64% des CFO. 

Autre sujet d’inquiétude, le taux de change EUR/CHF préoccupe 60% des CFO interrogés. Depuis la suppression du taux plancher en janvier 2015, la menace du franc fort pèse sur les entreprises. Selon les directeurs financiers, un change à 1,07 CHF/EUR apparaît comme la valeur supportable limite. 

La pénurie de main d’œuvre qualifiée apparaît aussi comme problématique pour le recrutement de personnel. Une inquiétude qu’ils partagent avec leurs homologues d’Allemagne et d’Autriche, des concurrents directs pour l’embauche de personnel qualifié germanophone. Ce constat devrait pousser les entreprises à se tourner vers d’autres groupes de main d’œuvre, comme les personnes en réinsertion ou plus âgées.


Informations

Dernière modification 19.12.2018

Début de la page

des nouvelles intéressantes et de précieuses informations pour les créateurs d'entreprise et les entrpreneurs.
https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/actuel/news/2018/un-quart-des-directeurs-financiers-anticipent-une-degradation.html