Marché chinois: palme de l’attractivité pour les PME suisses

Puzzle représentant les drapeaux de la Suisse et de la Chine liés.

(03.01.2018) La Chine constitue le meilleur marché d’exportation pour les petites et moyennes entreprises helvétiques. Telle est la conclusion d’un récent classement de Switzerland Global Enterprise (S-GE), établi en collaboration avec le Centre de recherches conjoncturelles KOF. 

Les deux organismes ont pris en compte 15 critères différents pour élaborer leur palmarès. Ils ont notamment examiné la taille du marché, son potentiel, sa croissance moyenne dans les années précédentes ainsi que le volume d’exportations. Cent-sept pays ont été pris en compte. 

Au final, la Chine se hisse sur la première marche du podium. Elle est suivie par les Etats-Unis, la Corée du Sud, Singapour, le Royaume-Uni, les Emirats arabes unis, le Canada, la Pologne, le Japon et, pour compléter le top 10, l’Allemagne. 

Le bon résultat de l’Empire du milieu ne surprend pas le S-GE, qui souligne que le produit intérieur brut chinois s’élève à 11,2 milliards de dollars et continue d’afficher une croissance à 6%. 

S-GE rappelle que l’accord de libre-échange entre la Suisse et la Chine joue également un rôle positif. Il a permis de réduire ou de supprimer les droits de douane dans un certain nombre de secteurs. Les entreprises suisses ont ainsi un avantage en matière de prix par rapport à leurs concurrentes européennes. 

La publication propose par ailleurs un classement par régions. Ici, l’ASEAN (Philippines, Indonésie, Vietnam, Singapour, Malaisie, Myanmar, Laos, Thaïlande, Brunei, Cambodge) pointe en première position, suivi du Golfe (Bahreïn, Koweït, Oman, Qatar, Arabie saoudite, Émirats arabes unis) et du Benelux (Belgique, Pays-Bas, Luxembourg).


Informations

Dernière modification 03.01.2018

Début de la page

https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/actuel/news/2018/marche-chinois-palme-de-l-attractivite-pour-les-pme-suisses.html