Les PME industrielles suisses retrouvent le moral

Un homme qui porte un casque de chantier et une femme avec un dossier à la main visitent une usine.

(09.05.2018) Les petites et moyennes entreprises industrielles helvétiques sont nettement plus optimistes qu’il y a un an. Selon le cabinet de conseil EY, elles sont 60% à se dire satisfaites de la situation de leurs affaires, du jamais vu depuis 2011. 

De nombreuses sociétés du secteur de l’industrie se sont accommodées d’une situation difficile et ont appris à la gérer, soulignent les experts d’EY, en précisant que leur propension à investir est supérieure à la moyenne. 

Malgré ce regain d’optimisme, des nuages noirs persistent. Les prix élevés et volatiles des matières premières constituent une source d’inquiétude. Et la force du franc continue de poser problème à 52% des entreprises interrogées. Un tiers des sociétés qui ont participé à l’enquête écoulent plus de la moitié de leurs produits sur les marchés étrangers. Les allègements fiscaux et la réduction de la bureaucratie restent par ailleurs des revendications importantes. 

Côté revenus, les attentes restent modestes: moins de la moitié (46%) des entreprises anticipent une hausse de leur chiffre d’affaires en 2018 par rapport à 2017. Pour l’ensemble de la branche, la croissance devrait atteindre en moyenne 1,6%, soit légèrement plus que la moyenne de l’économie nationale, qui se situe à 1,5%. 

L’étude d’EY se penche aussi sur la question de la numérisation, qui cause de nombreuses transformations dans le secteur industriel. Il ressort de l’enquête qu’une entreprise industrielle sur quatre a désormais totalement intégré les technologies numériques dans son modèle d’activité. Quant au recrutement de personnel bénéficiant des connaissances digitales adéquates, il reste problématique. Plus de la moitié des PME industrielles se plaignent de postes vacants dans la production pour cette raison.


Informations

Dernière modification 09.05.2018

Début de la page

https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/actuel/news/2018/les-pme-industrielles-suisses-retrouvent-le-moral.html