Le financement participatif gagne du terrain en Suisse

Rangée de figures humaines se tenant la main devant des piles de pièces de monnaie.

(06.06.2018) Le financement participatif continue de progresser en Suisse. En 2017, les montants ainsi récoltés ont atteint CHF 374,5 millions, soit près de trois fois plus que pour l’année 2016, selon le rapport Crowdfunding Monitoring de la Haute école de Lucerne. 

Selon les auteurs de la recherche, le marché devrait atteindre CHF 1 milliard en 2018. Les prêts participatifs aux PME représentent un des principaux moteurs de la tendance. Ils ont augmenté de 239% entre 2016 et 2017, à CHF 186,7 millions. Dans ce modèle de financement, les contributeurs prêtent de l’argent à une entreprise en échange d’intérêts. 

Le crowdinvesting - les contributeurs investissent dans une entreprise en échange d’une participation ou d’un intéressement à une partie des profits - a quant à lui permis de lever CHF 135,2 millions, en hausse de 245% par rapport à 2016. 

Comparé à des économies plus avancées dans ce domaine, comme la Grande-Bretagne ou les Etats-Unis, la Suisse accuse un retard de deux à trois ans, selon l’étude. Le volume d’investissement par habitant s’élève à CHF 45, contre 78 aux Etats-Unis et 90 en Grande-Bretagne. Mais la Suisse se rattrape rapidement. Ces dernières années, le marché helvétique du crowdfunding a connu une croissance plus soutenue que celles des pays voisins. 

Quelque 160'000 personnes ont participé à des campagnes de crowdfunding l’an dernier.

A la fin du mois d’avril 2018, la Haute école de Lucerne a recensé 43 plateformes de financement participatif présentes physiquement en Suisse, ainsi que plusieurs plateformes étrangères actives dans le pays sans y avoir de bureau.


Informations 

Dernière modification 06.06.2018

Début de la page

https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/actuel/news/2018/le-financement-participatif-gagne-du-terrain-en-suisse.html