Les PME de l’industrie des machines toujours plombées par le franc fort

Un franc posé près de pièces de un euro.

(06.12.2017) Pour les PME de l’industrie des machines, le franc fort reste le souci le plus important. Dans une étude commandée par la faîtière des PME de l'industrie MEM Swissmechanic et le syndicat Unia, près de la moitié des entreprises indique enregistrer des marges bénéficiaires de moins de 5%. 

Cela n’est pas viable sur le long terme, soulignent les auteurs de l’étude réalisée par l’Université de Saint-Gall. Et quelque 10% des entreprises interrogées accusent des pertes. En tout, entre 2014 et 2016, plus de la moitié des PME de l’industrie des machines a subi une dégradation de ses marges bénéficiaires en raison du franc fort. Quant à leur chiffre d’affaires, la moitié le voit reculer depuis 2014. 

Ces PME rencontrent également des problèmes dans l’obtention de crédits: en 2015, une sur cinq a essuyé un refus. Pour l’ensemble de la période 2014-2016, la proportion s’établit autour d’une sur huit. La plupart des entreprises approche les banques cantonales et les grandes banques pour leurs crédits d’investissement et de trésorerie. 

Après l’abandon du taux plancher, 40% des PME des machines ont supprimé des emplois et un quart a augmenté le temps de travail. En moyenne, le nombre de collaborateurs en équivalent plein temps a baissé entre 2014 et 2016 parmi les membres de Swissmechanic. Dans la branche MEM, deux tiers des employés travaillent dans des PME, rappellent les analystes. 

Sur la base de ces résultats, les auteurs de l’étude estiment que la BNS devrait viser un taux de change stratégique situé entre 1,18 et 1,20 franc pour un euro. Concernant les problèmes de crédits, ils recommandent d’envisager des alternatives à la voie bancaire et de renforcer le système de cautionnement pour les PME.


Informations

Dernière modification 06.12.2017

Début de la page

https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/actuel/news/2017/les-pme-de-l-industrie-des-machines-toujours-plombees-par-le-franc-fort.html