Nuages sur le marché suisse de l’emploi

Un homme en costume se tient debout sous son parapluie, alors qu'un nuage pluvieux et orageux éclate au-dessus de sa tête.

(28.12.2016) La Suisse affiche, pour la première fois en deux ans, une prévision nette emploi (désaisonnalisée) négative. Selon le baromètre Manpower, cette prévision représente -2% pour le premier trimestre 2017, ce qui équivaut à des chutes annuelle et trimestrielle de trois points. 

Alors que les quatre trimestres de 2016 avaient été marqués par des résultats légèrement positifs et plutôt stables, il semble que les nombreuses incertitudes planant sur les entreprises plombent désormais le moral des recruteurs, analyse Manpower. Et de citer la mise en œuvre de l’initiative contre l’immigration de masse ou encore la réforme de l’imposition des entreprises. 

Dans le détail, deux des sept régions sous revue affichent une prévision nette emploi positive pour les trois premiers mois 2017. Les employeurs les plus optimistes sont les Zurichois (+5%), qui présentent un résultat dans le vert pour le cinquième trimestre consécutif. A l’autre bout de l’échelle figurent le Plateau et la Suisse centrale (-4%). 

Du côté des secteurs d’activité, seuls quatre sur dix anticipent un rebond des embauches durant la période prise en considération. Avec une augmentation de 9%, ce sont l’hôtellerie et la restauration qui affichent l’optimisme le plus marqué. L’industrie extractive fait pour sa part figure de cancre, avec une chute de 6%. 

Manpower précise encore que ce sont les grandes entreprises qui devraient constituer les recruteuses les plus dynamiques (+8%). Les petites sociétés, elles, voient leur prévision nette emploi reculer de 2%.


Informations 

Dernière modification 28.12.2016

Début de la page

https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/actuel/news/2016/nuages-sur-le-marche-suisse-de-l-emploi.html