L’industrie MEM tire un bilan en demi-teinte

Plan rapproché d'un soudeur en plein travail.

(30.11.2016) Les entreprises actives dans l’industrie MEM tirent un bilan en demi-teinte des neuf premiers mois de l’année. Selon une enquête menée par la faîtière Swissmem, alors que les entrées de commandes ont rebondi, les chiffres d’affaires se sont tassés en rythme annuel. 

Sur la période janvier-septembre, les sociétés actives dans les machines, les équipements électriques et les métaux (MEM) ont vu leurs recettes maigrir de 3,4% par rapport à la même période de 2015. Cette contraction, qui touche aussi bien les PME que les grandes entreprises, est à mettre en lien avec le faible niveau des entrées de commandes de l’année précédente. Pour mémoire, dans l’industrie MEM, environ six à neuf mois séparent l’entrée de commande de ses effets sur le chiffre d’affaires. 

En ce qui concerne les exportations, l’étude de Swissmem révèle que la reprise n’est pas encore une réalité pour toutes les branches de l’industrie MEM. Globalement, les ventes réalisées hors des frontières ont certes légèrement crû (+0,4%), pour atteindre CHF 47,1 milliards. Reste que dans la construction des machines, elles se sont contractées de 1,4%. Côté débouchés aussi, des différences sont signalées: alors que l’UE et les Etats-Unis ont acheté davantage de produits helvétiques (respectivement +3,5% et +4,2%), les recettes générées en Asie ont diminué de 6,3%. 

Interrogés sur les perspectives à douze mois, aussi bien les responsables des grandes sociétés que des PME affichaient une confiance accrue. Il faut dire que les entrées de commandes enregistrées durant les trois premiers trimestres 2016 traduisent une évolution très positive: sur neuf mois et en rythme annuel, elles ont rebondi de 12,4%. La croissance a été particulièrement marquée aux deuxième et troisième trimestres (+18,5% et +18,4%).


Informations 

Dernière modification 30.11.2016

Début de la page

https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/actuel/news/2016/l-industrie-mem-tire-un-bilan-en-demi-teinte.html