L’hôtellerie suisse relativement stable

Vue générale sur des chalets de montagne enneigés.

(21.12.2016) La fréquentation des structures hôtelières suisses a été relativement stable durant la saison d’été 2016. Selon des données provisoires publiées par l’Office fédéral de la statistique (OFS), 20 millions de nuitées ont été enregistrées, soit 0,2% de moins qu’un an auparavant. 

Alors que la demande étrangère s’est tassée de 1,3%, pour s’établir à 11,2 millions de nuitées durant la période sous revue (à savoir mai-octobre), la fréquentation indigène s’est, au contraire, étoffée du même pourcentage pour atteindre 8,8 millions de nuitées. L’OFS précise que, contrairement aux mois de juin, juillet et août qui affichent des baisses , ceux de mai, septembre et octobre présentent des augmentations en rythme annuel. 

Dans le détail géographique, le continent asiatique est à l’origine d’une perte de 197'000 nuitées (-5,9%). A noter que la Chine (sans Hong Kong) est le pays affichant la plus forte baisse absolue de toute la statistique, avec -215'000 nuitées. A l’inverse, les touristes américains ont généré 40'000 nuitées de plus qu’en été 2015, soit 2,6%. 

Sur les 14 régions touristiques prises en considération, seules quatre sont parvenues à attirer davantage de visiteurs qu’un an plus tôt. La région Lucerne/Lac des Quatre-Cantons déplore la plus importante chute absolue des nuitées (-82'000, soit -3,6%). La région zurichoise, l’Oberland bernois et Genève affichent des tassements respectifs de l’ordre de 1,3%, 0,9% et 0,9%. 

Pour le seul mois d’octobre, l’OFS met le doigt sur une hausse annuelle des nuitées de 2,7% (soit 74'000 unités), à 2,8 millions. Tandis que les hôtes suisses ont été à l’origine d’une hausse de 4,9% (à 1,4 millions), les étrangers ont fait grimper leurs nuitées de 0,7%.


Informations 

Dernière modification 21.12.2016

Début de la page

https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/actuel/news/2016/l-hotellerie-suisse-relativement-stable.html