Les PME suisses souffrent de plus en plus des créances impayées

Gros plan sur une calculatrice et un stylo posés sur des quittances et un décompte de paiements

(21.05.2014) Les entreprises helvétiques, PME en tête, sont toujours plus nombreuses à pâtir des créances impayées. Selon l'indice européen des paiements 2014 établi par Intrum Justitia, les montants passés par pertes et profits atteignent CHF 8,3 milliards, contre 7,8 milliards un an auparavant.

Près de 41% des sociétés suisses interrogées dans le cadre de cette enquête internationale mettent le doigt sur des problèmes de liquidités consécutifs à des paiements tardifs. Lors de la précédente publication de l'indice, elles n'étaient que 36% dans le même cas.

Quelque 15% des patrons suisses renoncent à recruter en raison des créances impayées. Ils sont par ailleurs 10% à devoir licencier du personnel pour les mêmes motifs. Les auteurs de l'étude soulignent que les petites et moyennes entreprises sont les plus touchées par cette réaction en chaîne.

A l'échelle européenne, le total des créances passées par pertes et profits atteint EUR 360 milliards. Dans de nombreux pays, le chômage est fortement alimenté par les mauvais payeurs. En Allemagne, environ 35% des sociétés déplorent des conséquences sur le licenciement. En Angleterre, en Espagne et en France, les pourcentages respectifs sont 30%, 28% et 25%. Sur l'ensemble du continent, quatre entrepreneurs sur dix doivent renoncer à étoffer leurs effectifs, alors que 25% sont contraints de supprimer des postes.

Les spécialistes d'Intrum Justitia listent dans leur étude une série de recommandations à l'intention des patrons d'entreprises, destinées à améliorer leur "cash flow" et prévenir les impayés. Il est notamment conseillé d'établir et d'appliquer des directives de crédit contraignantes, de surveiller chaque étape du processus de gestion des crédits, de bien connaître les clients et conclure avec eux des conventions claires, ou encore d'instaurer un système de rappels rapide et efficace.


Informations

Dernière modification 12.10.2016

Début de la page

https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/actuel/news/2014/pme-suisses-souffrent-plus-en-plus-creances-impayees.html