Les embauches en perte de vitesse

Quatre personnes assises sur des chaises et tenant chacune une feuille entre ses mains attendent dans une salle.

(31.12.2014) Le marché suisse de l’embauche est en perte de vitesse. Alors qu’il avait affiché des résultats positifs durant chacun des trimestres 2014, le baromètre de l’emploi de Manpower s’établit à -2% pour la période janvier-mars 2015, une baisse de 3 points en rythme annuel.

D’un trimestre à l’autre, la contraction atteint même 4 points. Parmi les 757 patrons helvétiques sondés par le spécialiste du recrutement, seuls 4% anticipent une croissance de leur personnel durant la période sous revue. Ils sont 7% à prévoir un recul des effectifs et 87% à tabler sur une stagnation.

Cette baisse escomptée de la dynamique des embauches est notamment liée aux incertitudes planant sur l’avenir de la politique d’immigration et de la fiscalité des entreprises, estime Manpower. A l’échelle internationale, seuls quatre pays – sur les 42 où a été menée l’étude – présentent des perspectives plus négatives que la Suisse.

Le baromètre met en avant des prévisions très contrastées selon les régions du pays. C’est en Suisse centrale que la prévision nette emploi (corrigée des variations saisonnières) est la plus forte (+6%). De l’autre côté de l’échelle, les employeurs de Suisse orientale sont les moins optimistes (-11%).

En ce qui concerne les secteurs d’activité, seuls quatre sur dix devraient voir une augmentation de leurs effectifs durant les trois premiers mois de l’année. Les attentes les plus positives concernent la branche de l’électricité, de l’eau et du gaz (+10%), alors que les patrons de l’industrie manufacturière anticipent au contraire une chute de 12%.


Informations

Dernière modification 31.08.2015

Début de la page

https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/actuel/news/2014/les-embauches-en-perte-de-vitesse.html