L’économie suisse s’essouffle

Gros plan sur le tableau de bord d'un véhicule avec son indicateur de vitesse et son compteur de kilométrage.

(10.12.2014) L'économie helvétique est en légère perte de vitesse. Selon economiesuisse, ce tassement s'explique par les difficultés conjoncturelles de plusieurs voisins européens, ainsi que par un essoufflement de plusieurs moteurs de croissance intérieure.

L'année prochaine, la croissance mondiale devrait atteindre 3 à 4%, répartie de façon inégale, souligne economiesuisse. Comme le produit intérieur brut de la zone euro ne devrait croître que faiblement, les exportations helvétiques - et l'économie suisse par ricochet - s'en trouveront affectées.

Ce sont tout particulièrement les difficultés de l'Italie et de la France qui devraient affecter les exportations suisses. L'Allemagne pourrait aussi faiblir dans son rôle de locomotive de la zone euro. La Grande-Bretagne offrira néanmoins des perspectives encourageantes, avec une croissance anticipée à 3%.

Malgré ce contexte globalement défavorable, les ventes à l'étranger des entreprises suisses devraient se maintenir à un bon niveau. Ce grâce aux marchés extraeuropéens: les Etats-Unis ont en effet retrouvé une conjoncture robuste et l'Asie du Sud-Est poursuivra sur sa lancée positive. En léger repli, la croissance chinoise n'en continuera pas moins à donner des impulsions fortes à l'économie mondiale.

Sur un plan intérieur, la Suisse jouira l'an prochain d'une augmentation nominale des salaires de l'ordre de 1% en moyenne. Une hausse sera également de mise en termes réels. Economiesuisse avertit néanmoins qu'il ne faut pas attendre d'impulsions supplémentaires venues de l'immigration, qui devrait reculer légèrement.

Conséquence de l'acceptation de l'initiative sur les résidences secondaires, le gros œuvre reculera en 2015. Quant au système de santé, il connaîtra un essoufflement par rapport à la moyenne de ces dernières années.


Informations

Dernière modification 31.08.2015

Début de la page

https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/actuel/news/2014/economie-suisse-essouffle.html