La libre circulation est vitale pour de nombreuses entreprises

Une loupe agrandit les détails de billets de 10, 20 et 50 euros.

(25.12.2013) La main-d'œuvre étrangère est considérée comme vitale par de nombreuses entreprises suisses. Dès lors, 80% des sociétés interrogées par l'institut BAK Basel considèrent la libre circulation des personnes comme importante, très importante, voire indispensable.

Le sondage a été mené auprès de 426 entreprises membres des faîtières Swissmem, hotelleriesuisse, TVS Fédération Textile Suisse, scienceindustries, economiesuisse, ASA Association Suisse d'Assurances, AGV Banken, Fruit-Union Suisse et Cliniques privées suisses. Il s'est déroulé en septembre et en octobre 2013 à la demande de ces différentes branches d'activité.

Selon les auteurs de l'étude, deux tiers des sondés estiment que la politique européenne actuelle de la Suisse est adaptée aux besoins de l'économie nationale. Remettre en question l'accès des étrangers aux postes vacants helvétiques, un thème qui sera au cœur de la votation fédérale du 9 février 2014, serait au contraire néfaste.

En effet, la même proportion (66%) d'entrepreneurs interrogés affirment faire face actuellement déjà à une pénurie de main-d'œuvre qualifiée. Ce manque de travailleurs est le plus fort dans l'industrie. Il concerne essentiellement les tâches spécialisées, mais touche aussi aux postes de management moyen et inférieur.

Près de sept employeurs sur dix estiment que le recrutement de collaborateurs issus de la zone euro est le seul moyen de faire face à ce problème. Interrogés par BAK Basel sur les conséquences d'un éventuel contingentement, plus de la moitié des patrons répondent que leur compétitivité, leur croissance et leurs bénéfices seraient revus à la baisse.


Informations

Dernière modification 30.08.2015

Début de la page

https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/actuel/news/2013/libre-circulation-vitale-pour-de-nombreuses-entreprises.html