Hausse moyenne des salaires de 1% en 2014

Graphique. Un employé de bureau dessine une courbe vers le haut pour illustrer une croissance.

(25.12.2013) Les rémunérations des employés suisses croîtront de 1% en moyenne l'an prochain. Selon l'organisation faîtière Travail.Suisse, les dernières négociations salariales ont abouti à des résultats mitigés, allant selon les branches du gel des revenus à des hausses de 2,5%.

Parmi les patrons les plus généreux en terme d'augmentations, on peut citer le casseur de prix allemand Lidl (+2,5%) et la branche du nettoyage en Suisse alémanique (+2,5%). Au nombre des secteurs dans lesquels plusieurs entreprises ont décrété un blocage des salaires figurent la chimie, la pharma et l'industrie du ciment.

Travail.Suisse estime que les discussions avec les patrons ont été particulièrement laborieuses cette année. L'organisation relève néanmoins plusieurs pas dans la bonne direction. L'industrie MEM (machines, équipements électriques et métaux) a ainsi pour la première fois inscrit des salaires minimaux dans sa convention collective de travail. Autres sources de satisfaction pour les défenseurs des travailleurs : le fait que plusieurs détaillants ont nettement relevé les rémunérations minimales, ainsi que les hausses observées dans le domaine de la restauration et à La Poste.

A l'inverse, les syndicalistes s'alarment de l'échec des négociations visant spécifiquement à gommer les inégalités entre les hommes et les femmes. Travail.Suisse indique qu'à sa connaissance, pas une seule amélioration n'a été obtenue en ce sens. Dès lors, l'organisation estime qu'il est indispensable de mettre en place des mesures étatiques afin de contrôler l'égalité des salaires.


Informations

Dernière modification 30.08.2015

Début de la page

https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/actuel/news/2013/hausse-moyenne-des-salaires-de-1-en-2014.html