Internet assure la croissance du secteur des médias

Le mot "news" est inscrit sur une touche de clavier d'ordinateur.

(05.12.2012) L'industrie numérique devrait porter la croissance du secteur suisse des médias et du divertissement ces prochaines années. Selon le cabinet PwC Suisse, le poids de ce secteur passera de CHF 12,6 milliards en 2011 à CHF 14,1 milliards en 2016.

L'étude "Swiss Entertainment & Media Outlook 2012-2016" prévoit que sur cette période, les consommateurs dépenseront environ 2,3% de plus chaque année pour les médias. Le segment "accès Internet mobile" contribuera à la plus grande part de cette croissance: les recettes dans ce domaine, en hausse annuelle de 21,6%, s'élèveront à CHF 2,1 milliards en 2016, contre CHF 784 millions en 2011. Les dépenses publicitaires en ligne augmenteront quant à elles de 9,3%, à CHF 1,2 milliard.

Le marché suisse des fichiers musicaux fera également preuve d'une santé éclatante ces prochaines années grâce aux téléchargements, selon l'étude de PwC Suisse. Les dépenses musicales des consommateurs pourraient ainsi atteindre près de CHF 1,1 milliard en 2016, contre CHF 891 en 2011.

Dans le domaine télévisuel, la consommation accrue de télévision différée ralentit les dépenses liées aux licences et redevances, qui devraient croître de 1,5% en régime annuel, pour atteindre CHF 2,2 milliards en 2016. En 2011, la croissance s'élevait encore de 5% dans ce segment. Le domaine de la radio affichera également une progression annuelle modeste de 0,9% par an sur cette période et pèsera CHF 628 millions en 2016.

Les magazines et les journaux seront encore plus affectés ces prochaines années, bien qu'ils numérisent toujours plus leurs contenus: le marché de la presse suisse devrait enregistrer un chiffre d'affaires de CHF 1,7 milliard en 2016, contre CHF 2,2 milliards en 2011, subissant un recul annuel des dépenses de 4,8%.


Informations

Dernière modification 25.08.2015

Début de la page

https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/actuel/news/2012/internet-assure-la-croissance-du-secteur-des-medias.html