L'économie genevoise fait preuve de ténacité

Plan rappoché du cadran d'une montre, formé de mécanismes horlogers.

(26.12.2012) Genève devrait maintenir une croissance positive en 2013. La Banque cantonale genevoise (BCGE) estime que le canton devrait enregistrer une hausse du PIB de 1,7% en 2013, contre 1,3% en 2012 et 2,5% en 2010.

La BCGE relève en particulier que le secteur de l'horlogerie et de la bijouterie reste dynamique et profite du taux plancher face à l'euro. En outre, les exportations en général se portent mieux et le commerce de détail connaît une légère reprise. Le secteur financier jouit d'une nette amélioration et s'est démarqué comme l'un des meilleurs contributeurs au PIB genevois au 3ème trimestre 2012. En revanche, les revenus de l'industrie continuent à diminuer, bien les entrées de commandes se stabilisent.

Quant au marché de l'immobilier, il se trouve en phase de stabilisation. La demande de constructions nouvelles affiche un taux de croissance positif. Les rénovations permettent de maintenir la marche des affaires dans le domaine du second œuvre, mais le gros œuvre connaît un léger recul. Les dépenses dans la construction ont enregistré en 2012 une croissance supérieure à celles de 2011.

La BCGE soutient ainsi que la place économique genevoise restera concurrentielle en 2013, profitant notamment de taux d'intérêt historiquement bas et d'un risque de récession très faible. Néanmoins, la BCGE recommande aux entreprises installées dans le canton de se préparer à une croissance économique modérée. Selon la banque, il convient d'examiner attentivement son portefeuille de dettes et de refinancer son entreprise sur le long terme.


Informations

Dernière modification 25.08.2015

Début de la page

https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/actuel/news/2012/economie-genevoise-fait-preuve-de-tenacite.html