La Suisse pourrait frôler la récession en 2012

Graphique. Une courbe rouge montre une forte baisse.

(14.12.2011) La faiblesse de la conjoncture mondiale, la crise de la dette dans la zone euro et la force du franc pourraient conduire la Suisse au bord de la récession en 2012. Alors que la croissance réelle du produit intérieur brut (PIB) devrait atteindre près de 2% en 2011, elle est estimée à 0,5% pour l'année suivante, prévoit economiesuisse.

Le taux de chômage devrait quant à lui rester modéré. Il passera de 3,1% en 2011 à 3,6% en 2012, selon l'organisation. Les mesures mises en œuvre pour faire face à la cherté du franc, telles que la hausse des achats à l'étranger, les délocalisations ou le gel des embauches, ont un impact direct sur le dynamisme de l'économie helvétique. Les sociétés les plus touchées sont les entreprises exportatrices et leurs sous-traitants locaux, en particulier celles actives dans le commerce de détail et les acteurs du tourisme.

De nombreuses branches s'attendent à enregistrer une croissance négative l'année prochaine. C'est notamment le cas de la métallurgie, de l'industrie des machines, du textile, de l'agroalimentaire et du papier, qui figurent parmi les principaux exportateurs. De plus, les industries chimique et pharmaceutique sont touchées par la réduction des dépenses dans les pays industrialisés, souligne economiesuisse.

L'organisation dresse des perspectives plus optimistes pour les domaines des assurances, du conseil, des transports, de l'information, du bâtiment et du génie civil. Autre point positif, la consommation des ménages devrait augmenter grâce à l'immigration et à la légère hausse des salaires. Enfin, l'inflation devrait se maintenir à un bas niveau et pourrait même brièvement traverser une phase négative en 2012.


Informations

Dernière modification 23.08.2015

Début de la page

https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/actuel/news/2011/suisse-pourrait-froler-recession-en-2012.html