Hausse de la richesse des ménages en 2010

Un homme et sa femme observent l'écran de leur ordinateur portable.

(30.11.2011) Le patrimoine net des ménages helvétiques a affiché une progression de 2,8% en 2010, pour atteindre CHF 2'691 milliards, selon la Banque nationale suisse (BNS). Le patrimoine net par habitant a lui connu une croissance de 1,7%, soit d'environ CHF 6'000, à CHF 341'000, selon la BNS.

La force du franc suisse, qui a gagné respectivement 16% et 10% vis-à-vis de l'euro et du dollar en une année, a provoqué une perte d'environ CHF 25 milliards sur les placements en devises étrangères des Suisses. Toutefois, l'épargne élevée des ménages et la hausse continue des prix de l'immobilier sont parvenues à maintenir une croissance du patrimoine positive.

Au total, les actifs des ménages ont augmenté de 3,2%, à CHF 3'373 milliards. Les actifs financiers ont progressé de 2,5%, à CHF 1'958 milliards. Les dépôts auprès des banques et de PostFinance ont notamment cru de CHF 36 milliards (+6,5%), à CHF 586 milliards. Du côté des actifs immobiliers, l'accroissement s'est monté à 4,1%, à CHF 1'415 milliards.

Les dettes des ménages ont gonflé de CHF 30 milliards (+4,6%), atteignant CHF 682 milliards. Les prêts hypothécaires, qui représentent 90% de l'ensemble des passifs des ménages, sont passés de CHF 604 milliards à CHF 632 milliards. De leur côté, les crédits à la consommation sont restés stables. Ils se montaient toujours à environ CHF 15 milliards l'année dernière.


Informations

Dernière modification 23.08.2015

Début de la page

https://www.kmu.admin.ch/content/kmu/fr/home/actuel/news/2011/hausse-richesse-des-menages-en-2010.html