Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur



Newsletter 12/2009


1. Démographie des entreprises: taux de survie des entreprises créées entre 2003 et 2007

Le recensement fédéral des entreprises 2008 révèle que 81% des entreprises créées en 2007 sont toujours actives une année après leur naissance. Cinq ans après leur création, le taux de survie des entreprises créées en 2003 tombe à 50%. Cependant, si le nombre des entreprises survivantes diminue avec les années, celles qui survivent ont tendance à créer de nouveaux emplois, ce qui compense partiellement les pertes d'emplois. Les taux de survie des entreprises du secteur secondaire sont supérieurs à ceux des entreprises du secteur tertiaire. Ce sont les principaux résultats qui ressortent de la statistique sur les taux de survie des nouvelles entreprises en 2008, établie par l'Office fédéral de la statistique (OFS).

2. Enquête sur le degré de préparation à l'avenir des PME - Rapport final

En collaboration avec la European Futurists Conference de Lucerne, le SECO a lancé, en juillet 2009, une enquête sur les besoins des PME de Suisse en matière de prévoyance d'entreprise. Environ la moitié des quelque 150 PME ayant participé au Future Readiness Index 2009 font des analyses de prévoyance afin d'améliorer leur aptitude à réagir et à prendre des décisions. Les bons résultats obtenus à première vue en matière de prévoyance d'entreprise ne doivent toutefois pas masquer le fait que les PME suisses ne savent appliquer efficacement que peu d'instruments de prévoyance. Le rapport final circonstancié est désormais disponible sur le portail PME du SECO.

3. Une reprise conjoncturelle plus robuste et un redressement du marché du travail ne sont pas attendus avant 2011

Tendances conjoncturelles et prévisions du Groupe d'experts de la Confédération - hiver 2009/2010*. Profitant elle aussi de l'embellie du contexte économique mondial, l'économie suisse est sortie de récession au 3ème trimestre 2009. Selon le Groupe d'experts de la Confédération, son redressement conjoncturel devrait se poursuivre l'année prochaine, quoique à un rythme contenu, du fait d'un nouvel épisode d'affaiblissement des impulsions venant de l'environnement économique international. La croissance du Produit intérieur brut (PIB) à prix constants devrait atteindre +0,7% en 2010. Une reprise conjoncturelle plus robuste n'est attendue que pour 2011, avec une croissance du PIB estimée à +2%. Du fait de la timidité du redressement conjoncturel, les perspectives sur le marché du travail resteront sombres dans un premier temps; le taux de chômage ne devrait commencer à refluer que dans le courant de 2011.

4. Cadeaux de Nöel: les suisses répondent présent

Les consommateurs suisses sont plus optimistes en ce qui concerne l'avenir que leurs voisins européens. D'après une enquête menée par la société de services professionnels Deloitte, une majorité de Suisses (69%) pensent que la crise financière n'a pas eu d'effet sur leur situation financière, comparé à 59% dans les autres pays. Les consommateurs helvétiques n'envisagent donc pas de réduire leurs dépenses de Noël. Le budget moyen alloué aux cadeaux s'élève à CHF 628.- environ, ce qui est conforme à la moyenne européenne. Avec CHF 828.-, les Suisses romands dépensent plus en cadeaux que les Suisses alémaniques (CHF 570.-). A noter que 33% des femmes suisses prévoient d'acheter plus de dix cadeaux, contre 21% des hommes.

5. Les hôtels suisses moins fréquentés

Durant l'été 2009, le nombre de séjour dans les hôtels suisses à reculé de 4,2% à 19,7 millions de nuitées. Cela représente 870'000 nuitées en moins en comparaison avec l'année précédente. Selon l'Office fédéral de la statistique (OFS), les hôtes suisses sont en recul de 2,1% avec 8,6 millions de nuitées; la baisse de fréquentation chez les hôtes étrangers atteint 5,8% avec 11,1 millions de nuitées. La demande d'hébergement a diminué de 11% de la part des pays du golf et de 6% de la part des hôtes américains. Au niveau européen, l'indice des nuitées enregistre un record à la baisse pour les touristes britanniques avec 215'000 nuitées de moins, soit un recul de 19% par rapport à l'an dernier. Le nombre de touristes russes est, quant à lui, en progression de 7,8%.

6. Swisscleantech promeut le développement durable

Une nouvelle association économique, réunissant 70 entreprises suisses et liechtensteinoises de toutes branches et grandeurs, a vu le jour le lundi 7 décembre dernier sous le nom de Swisscleantech. L'association réunit des entreprises activent dans le développement durable. Elle représente ses membres au niveau national et se veut un interlocuteur sur la scène politique et scientifique dans le cleantech. Les membres fondateurs de l'association ont adressé une lettre ouverte aux parlementaires fédéraux pour les appeler à entreprendre une poltique économique qui poursuive de front des objectifs durables et libéraux. Selon le Département fédéral de l'économie (DFE), quelques 155‘000 personnes travaillent dans une branche concernée par Swisscleantech. La création de richesse de ce secteur atteint entre 18 et 20 milliards de francs.

7. Signature d'accords de libre-échange des Etats de l'AELE avec l'Albanie et la Serbie

La Conseillère fédérale Doris Leuthard et ses homologues des autres Etats de l'AELE (Islande, Liechtenstein, Norvège) ont signé, à l'occasion de leur réunion ministérielle à Genève, des accords de libre-échange avec la République d'Albanie et la République de Serbie. Les accords entreront probablement en vigueur dans la première moitié de 2010.

8. Allégement administratif dans le domaine des autorisations

Dans de nombreux cas, les régimes d'autorisation sont indispensables à la protection de l'environnement, de la sécurité ou de la santé. Toutefois, les procédures que cela implique peuvent se révéler très coûteuses et gourmandes en temps. Désireux d'améliorer la situation, le Conseil fédéral, en se fondant sur un rapport approuvé le 16 décembre 2009, a chargé le Département fédéral de l'économie (DFE) de modifier l'ordonnance sur les délais d'ordre impartis. Il se prononce en revanche contre l'introduction généralisée de la procédure dite d'opposition.

9. Suisse - UE: accord sur la protection des appellations d'origine

En vue de la reconnaissance mutuelle des appellations d'origine protégées (AOP ou AOC) et des indications géographiques protégées (IGP) entre la Suisse et l'Union européenne (UE), les chefs des délégations ont conclu la négociation le 11 décembre 2009 sur la base d'un projet d'accord accompagné d'une déclaration commune fixant les étapes à parcourir jusqu'à la finalisation de l'accord.
Retour à la vue d'ensemble Newsletter PME 2009

Fin secteur de contenu


Newsletter

Quels sont les thèmes importants pour les PME?
Pour rester informés, commandez notre bulletin d’information!