Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur



La Suisse manque d’innovations dans les technologies écologiques


(07.03.2012) Une étude mandatée par le WWF montre que la Suisse peine à innover en matière de technologies écologiques (cleantech). Elle se retrouve même au 15ème rang sur 38 pays dans le classement établi par l'institut Cleantech group.

Les cleantech incluent l'ensemble des produits et des prestations qui contribuent de manière importante à une économie durable. C'est la première fois qu'une telle étude, intitulée "Coming Clean: The Cleantech Global Innovations Index 2012" est réalisée par le WWF. Elle se focalise sur les entreprises innovantes ainsi que les start-up.

Bien que la Suisse soit toujours classée championne de l'innovation par diverses études, le pays a encore du chemin à faire en ce qui concerne l'innovation écologique en particulier, selon le WWF. Il se montre même moins performant que la moyenne. Le pays souffre d'un manque de capital-risque. Les énergies propres ne sont pas assez valorisées au niveau du marché national, ce qui ne permet pas à de jeunes entreprises de se faire une place.

Au niveau mondial, les technologies écologiques connaissent une croissance fulgurante. Le Danemark, qui arrive en tête du classement, investit pleinement dans les cleantech, et les prend en considération aussi bien dans les lois que dans les projets de recherche. Pour le WWF, la Suisse devrait s'inspirer de l'exemple danois au niveau politique, en investissant dans les énergies renouvelables. La Suède et la Finlande arrivent respectivement en 3ème et 4ème positions du classement. Ils sont précédés par l'Israël, qui arrive 2ème.

Retour à la vue d'ensemble 2012

Dernière mise à jour: 07.03.2012

Fin secteur de contenu


Newsletter

Quels sont les thèmes importants pour les PME?
Pour rester informés, commandez notre bulletin d’information!

Lien sur le thème