Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur



Force du franc: la sensibilité varie en fonction de l’industrie

Force du franc: la sensibilité varie en fonction de l’industrie<br />

(11.05.11) Le nombre de nuitées des visiteurs étrangers en Suisse et leurs dépenses dépendent plus fortement de la valeur du franc que les exportations de machines ou de produits métalliques. C'est ce que révèle l'institut de recherches conjoncturelles (KOF) dans une étude sur les conséquences des variations des taux de change sur les exportations réelles suisses des industries du tourisme, des métaux et des machines.

Selon l'institut, les disparités observées entre ces secteurs s'expliquent par des facteurs non monétaires de concurrence avec l'étranger. Les sensibilités diffèrent aussi en fonction des pays cibles.

L'analyse montre que les exportations de ces industries à destination des Etats-Unis ne réagissent que peu aux fluctuations des taux de change. Toutefois, celles des produits métalliques et des machines vers la zone euro, en particulier vers l'Allemagne, en dépendent d'une manière plus marquée.

Le nombre de nuitées et les dépenses des touristes en provenance des pays voisins de la Suisse se révèlent particulièrement sensibles aux variations de la force du franc, étant donné les possibilités de substitution (par exemple, les stations de ski dans les pays voisins).

Les touristes des pays plus éloignés, quant à eux, changent plus difficilement leurs plans de vacances - pour ceux-ci la Suisse ne représente souvent qu'une étape du voyage. La Japon, étonnement, fait figure d'exception et reste grandement influencé par la valeur de la devise helvétique.

Retour à la vue d'ensemble 2011

Dernière mise à jour: 11.05.2011

Fin secteur de contenu


Newsletter

Quels sont les thèmes importants pour les PME?
Pour rester informés, commandez notre bulletin d’information!

Lien sur le thème