Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur



La Suisse continue d'attirer les cadres allemands


Pour les salariés allemands qui décident de s'expatrier, la Suisse représente, et de loin, la première destination. Entre mars 2007 et mars 2008, un quart des cadres qui ont quitté l'Allemagne ont poursuivi leur carrière sur sol helvétique, contre seulement 9% qui ont choisi la Grand-Bretagne et 8% qui ont opté pour l'Autriche. C'est ce que révèle une enquête publiée conjointement par le site de recrutement en ligne Experteer.de et l'Institut d'étude de marché britannique OMIS Research.

Les deux organismes ont pris en considération les données de plus de 13'000 employés issus de vingt pays européens. "Pour le développement de leur carrière, les cadres allemands ne s'aventurent pas loin. Ils préfèrent se rendre dans un pays dont ils parlent la langue et dont la culture est proche de la leur, précise le directeur d'Expeerter Christian Göttsch dans un communiqué. Raison pour laquelle la Suisse, la Grande-Bretagne et l'Autriche figurent au sommet du classement des destinations favorites."

Il ressort de l'étude que les expatriés allemands travaillent en premier lieu dans le consulting (15%), l'informatique (11%) et le secteur financier (8%). Les trois quarts d'entre eux disposent déjà d'une bonne expérience professionnelle (cinq ans au minimum) avant de postuler à l'étranger. Seul 1% s'oriente immédiatement hors des frontières au terme de sa formation. Il apparaît enfin que les expatriés jouissent d'un niveau d'éducation élevé: près d'un tiers s'en va travailler à l'étranger munis d'une maîtrise universitaire.

Retour à la vue d'ensemble 2008

Dernière mise à jour: 26.11.2008

Fin secteur de contenu


Newsletter

Quels sont les thèmes importants pour les PME?
Pour rester informés, commandez notre bulletin d’information!